Cheikhou Kouyaté s'est fait remarquer par son tournoi olympique tonitruant en tant que milieu défensif. Une partie de la Premier League est sur le coup et c'est Arsenal qui semble le plus intéressé par les services de la tour anderlechtoise. Revenu de Londres, le Sénégalais a joué sa première rencontre avec les Mauves dimanche face au Cercle (victoire 0-3) et a impressionné dans son rôle de stoppeur. De quoi amplifier les rumeurs de départ qui tourne autour de lui.

Pourtant, il ne devrait pas quitter le Sporting. Seules une offre mirobolante et une élimination en vue des poules de la C1 l'empêcherait de prolonger son séjour d'un an. "Beaucoup d'agents me tournaient autour, mais je renvoyais toujours vers mon manager", a-t-il expliqué à nos confrères de la DH. "C'est chouette, mais cela ne va pas me faire tourner la tête. On verra bien si je reste. Cela dépendra surtout de la C1. Si on y va, je ne partirai pas. Si on ne se qualifie pas, on verra s'il y a des offres. Je sais qu'Anderlecht demandera beaucoup d'argent, mais c'est normal."

Dieumerci Mbokani est dans la même situation que Kouyaté. Il sait qu'il a le niveau pour aller plus haut, mais le projet anderlechtois lui plaît bien, surtout en cas de qualification pour la Champions League. Puis, Mbokani est bien en Belgique. Il a retrouvé son football et sa passion pour le ballon rond à Anderlecht, chose qu'il avait perdue à Monaco et Wolfsburg. "On verra si je reste où non", a déclaré le Congolais à la DH. Quoi qu'il en soit, il réfléchira à un club dans lequel il sera en confiance et où il obtiendra du temps de jeu. Un championnat de prédilection peut-être ? "J'ai envie de découvrir l'Angleterre", a-t-il avoué. "Il y a de l'intérêt de divers clubs, mais ce n'est pas encore concret."

RVP (stg.), Sportfootmagazine.be

Cheikhou Kouyaté s'est fait remarquer par son tournoi olympique tonitruant en tant que milieu défensif. Une partie de la Premier League est sur le coup et c'est Arsenal qui semble le plus intéressé par les services de la tour anderlechtoise. Revenu de Londres, le Sénégalais a joué sa première rencontre avec les Mauves dimanche face au Cercle (victoire 0-3) et a impressionné dans son rôle de stoppeur. De quoi amplifier les rumeurs de départ qui tourne autour de lui. Pourtant, il ne devrait pas quitter le Sporting. Seules une offre mirobolante et une élimination en vue des poules de la C1 l'empêcherait de prolonger son séjour d'un an. "Beaucoup d'agents me tournaient autour, mais je renvoyais toujours vers mon manager", a-t-il expliqué à nos confrères de la DH. "C'est chouette, mais cela ne va pas me faire tourner la tête. On verra bien si je reste. Cela dépendra surtout de la C1. Si on y va, je ne partirai pas. Si on ne se qualifie pas, on verra s'il y a des offres. Je sais qu'Anderlecht demandera beaucoup d'argent, mais c'est normal." Dieumerci Mbokani est dans la même situation que Kouyaté. Il sait qu'il a le niveau pour aller plus haut, mais le projet anderlechtois lui plaît bien, surtout en cas de qualification pour la Champions League. Puis, Mbokani est bien en Belgique. Il a retrouvé son football et sa passion pour le ballon rond à Anderlecht, chose qu'il avait perdue à Monaco et Wolfsburg. "On verra si je reste où non", a déclaré le Congolais à la DH. Quoi qu'il en soit, il réfléchira à un club dans lequel il sera en confiance et où il obtiendra du temps de jeu. Un championnat de prédilection peut-être ? "J'ai envie de découvrir l'Angleterre", a-t-il avoué. "Il y a de l'intérêt de divers clubs, mais ce n'est pas encore concret."RVP (stg.), Sportfootmagazine.be