Dieumerci Mbokani comparaîtra devant la Commission des litiges dès ce mardi. L'attaquant d'Anderlecht avait été exclu après 56 minutes de jeu par M. Boucaut pour un coup de pied adressé à Jeroen Simaeys, samedi en demi-finale de Coupe.

Pour mémoire, Mbokani est toujours sous le coup d'un sursis d'une rencontre, raison pour laquelle il a été directement convoqué et n'a pas reçu de proposition de suspension.

En effet, le Congolais avait été poursuivi sur base des images télés plus tôt cette saison pour un coup adressé à Kilian Overmeire (Lokeren) lors de la 9e journée. Il avait alors été suspendu pour quatre matches, dont un avec sursis. Celui-ci deviendra donc effectif, en plus de la suspension (et de l'amende) que décidera de lui infliger la Commission des litiges pour son geste.

Dieumerci Mbokani comparaîtra devant la Commission des litiges dès ce mardi. L'attaquant d'Anderlecht avait été exclu après 56 minutes de jeu par M. Boucaut pour un coup de pied adressé à Jeroen Simaeys, samedi en demi-finale de Coupe. Pour mémoire, Mbokani est toujours sous le coup d'un sursis d'une rencontre, raison pour laquelle il a été directement convoqué et n'a pas reçu de proposition de suspension. En effet, le Congolais avait été poursuivi sur base des images télés plus tôt cette saison pour un coup adressé à Kilian Overmeire (Lokeren) lors de la 9e journée. Il avait alors été suspendu pour quatre matches, dont un avec sursis. Celui-ci deviendra donc effectif, en plus de la suspension (et de l'amende) que décidera de lui infliger la Commission des litiges pour son geste.