Proto, Gillet, Deschacht et ... Vargas. Ce sont les joueurs repris pour le match à Charleroi qui ne figuraient pas dans la sélection du match à Genk. Dans les titulaires habituels, seul N'Sakala n'est toujours pas disponible, pour cause de suspension.

Gillet, Deschacht, N'Sakala : c'est de ses trois premiers choix aux places d'arrières latéraux dont van den Brom a été privé lors des dernières rencontres, obligeant le coach à remanier son effectif.
Gillet blessé face au Standard, Vanden Borre a bien pris le relais. De troisième choix (derrière Gillet et Mbemba ), le "ket " est directement passé à "concurrent direct" pour Gillet. Fixant ainsi Mbemba sur sa position : arrière central. Mais dans un élan d'enthousiasme, Vanden Borre a pris une carte rouge. Face à Genk, c'est donc un Andy Najar convaincant, qui a pris la place.

À gauche, alors que N'Sakala semblait parti pour enchaîner les matchs en tant que défenseur, Deschacht est encore une fois revenu de nulle part. Mais contre Genk, N'Sakala était suspendu, et Deschacht blessé. C'est donc Youri Tielemans qui a occupé le poste.

Seule constante des derniers matchs, l'axe du terrain. De la défense à l'attaque. Six joueurs sont indéboulonnables depuis 4 rencontres. Ils sont tous axiaux : Mbemba, Kouyate, de Zeeuw, Milivojevic, Klestjan, Mitrovic. (Et Kaminski, qui va devoir s'effacer au profit de Proto).

Le Sporting a sans doute trouvé une ossature. Mais sur les flancs, certains joueurs se sont révélés (Praet, Vanden Borre, Najar), et il va falloir faire des choix.

Quelle équipe contre Charleroi ?

Il ne fait aucun doute que Silvio Proto récupèrera sa place entre les perches.

En défense, Kouyate et Mbemba sont de plus en plus fiables. À gauche, Deschacht reprendra sa place, aux dépens de Tielemans, qui n'était là qu'en dépannage. À droite par contre, l'incertitude subsiste. Najar vient de rentrer du Honduras. Gillet revient de blessure. Il était le titulaire du poste, mais Vanden Borre est peut-être venu chambouler la hiérarchie depuis son excellent match à Paris. Gillet peut également jouer au milieu, ou sur le flanc droit. Mais le milieu semble promis au triangle en vigueur depuis le match à Ostende : Milivojevic, Klestjan, de Zeeuw. Et au milieu droit, Praet a marqué des points face à Paris et face à Genk.

Le milieu justement devrait donc revenir à Milivojevic, Klestjan et de Zeeuw. L'entraîneur est satisfait de leurs rendements, et même Gillet les a félicités. Alors que Praet et Tielemans y ont fait de l'ombre à de Zeeuw et Milivojevic au début de saison, le triangle des derniers matchs semble être celui du onze type du coach. À moins que van den Brom ne veuille préparer le match face à Benfica. Un match que manquera Klestjan (suspendu). Peut-être que Gillet pourrait en profiter dès ce samedi dans un changement poste pour poste. À gauche, en l'absence de N'Sakala et Suarez, c'est à Acheampong que devrait revenir le poste. À droite, Praet devra faire avec la concurrence de Bruno et Gillet.

En attaque, Mitrovic est le seul prétendant au poste. Vargas et Cyriac ayant tous les deux besoins d'un avant spécifique devant eux.

Par choix ou par contrainte, van den Brom n'a que rarement aligné deux fois la même équipe consécutivement. Le coach batave espère certainement trouver enfin une équipe type au second tour.

Les compositions des derniers matchs: (en gras, les joueurs qui ont pris part à toutes les rencontres)

L'équipe probable face à Charleroi :
Proto, Vanden Borre, Mbemba, Kouyate, Deschacht, Milivojevic, Klestjan, de Zeeuw, Praet, Acheampong, Mitrovic.
Face à Genk :
Kaminski, Najar, Mbemba, Kouyate, Tielemans, Klestjan, de Zeeuw, Milivojevic, Acheampong, Praet, Mitrovic.
Face à Paris:
Kaminski, Deschacht, Mbemba, Kouyate, Vanden Borre, N'Sakala, de Zeeuw, Milivojevic, Klestan, Praet, Mitrovic.
Face à Ohl:
Kaminski, Deschacht, Mbemba, Kouyate, Vanden Borre, N'Sakala, de Zeeuw, Milivojevic, Klestjan, Bruno, Mitrovic.
Face à Ostende:
Kaminski, Deschacht, Mbemba, Kouyate, Vanden Borre, N'Sakala, de Zeeuw, Milivojevic, Klestjan, Acheampong, Mitrovic.

Proto, Gillet, Deschacht et ... Vargas. Ce sont les joueurs repris pour le match à Charleroi qui ne figuraient pas dans la sélection du match à Genk. Dans les titulaires habituels, seul N'Sakala n'est toujours pas disponible, pour cause de suspension. Gillet, Deschacht, N'Sakala : c'est de ses trois premiers choix aux places d'arrières latéraux dont van den Brom a été privé lors des dernières rencontres, obligeant le coach à remanier son effectif. Gillet blessé face au Standard, Vanden Borre a bien pris le relais. De troisième choix (derrière Gillet et Mbemba ), le "ket " est directement passé à "concurrent direct" pour Gillet. Fixant ainsi Mbemba sur sa position : arrière central. Mais dans un élan d'enthousiasme, Vanden Borre a pris une carte rouge. Face à Genk, c'est donc un Andy Najar convaincant, qui a pris la place. À gauche, alors que N'Sakala semblait parti pour enchaîner les matchs en tant que défenseur, Deschacht est encore une fois revenu de nulle part. Mais contre Genk, N'Sakala était suspendu, et Deschacht blessé. C'est donc Youri Tielemans qui a occupé le poste. Seule constante des derniers matchs, l'axe du terrain. De la défense à l'attaque. Six joueurs sont indéboulonnables depuis 4 rencontres. Ils sont tous axiaux : Mbemba, Kouyate, de Zeeuw, Milivojevic, Klestjan, Mitrovic. (Et Kaminski, qui va devoir s'effacer au profit de Proto). Le Sporting a sans doute trouvé une ossature. Mais sur les flancs, certains joueurs se sont révélés (Praet, Vanden Borre, Najar), et il va falloir faire des choix. Quelle équipe contre Charleroi ? Il ne fait aucun doute que Silvio Proto récupèrera sa place entre les perches. En défense, Kouyate et Mbemba sont de plus en plus fiables. À gauche, Deschacht reprendra sa place, aux dépens de Tielemans, qui n'était là qu'en dépannage. À droite par contre, l'incertitude subsiste. Najar vient de rentrer du Honduras. Gillet revient de blessure. Il était le titulaire du poste, mais Vanden Borre est peut-être venu chambouler la hiérarchie depuis son excellent match à Paris. Gillet peut également jouer au milieu, ou sur le flanc droit. Mais le milieu semble promis au triangle en vigueur depuis le match à Ostende : Milivojevic, Klestjan, de Zeeuw. Et au milieu droit, Praet a marqué des points face à Paris et face à Genk. Le milieu justement devrait donc revenir à Milivojevic, Klestjan et de Zeeuw. L'entraîneur est satisfait de leurs rendements, et même Gillet les a félicités. Alors que Praet et Tielemans y ont fait de l'ombre à de Zeeuw et Milivojevic au début de saison, le triangle des derniers matchs semble être celui du onze type du coach. À moins que van den Brom ne veuille préparer le match face à Benfica. Un match que manquera Klestjan (suspendu). Peut-être que Gillet pourrait en profiter dès ce samedi dans un changement poste pour poste. À gauche, en l'absence de N'Sakala et Suarez, c'est à Acheampong que devrait revenir le poste. À droite, Praet devra faire avec la concurrence de Bruno et Gillet. En attaque, Mitrovic est le seul prétendant au poste. Vargas et Cyriac ayant tous les deux besoins d'un avant spécifique devant eux. Par choix ou par contrainte, van den Brom n'a que rarement aligné deux fois la même équipe consécutivement. Le coach batave espère certainement trouver enfin une équipe type au second tour.