Des coups de sifflets et des bras d'honneur suivis d'un message clair : shame on you, repris en choeur par les supporters de Waasland-Beveren qui avaient effectué le déplacement. Les joueurs d'Anderlecht ont dû avaler leur salive de travers. Jusqu'ici, malgré un début de saison misérable, ils avaient pu compter sur le soutien inconditionnel de leur public. Ils pensaient donc avoir encore un peu de temps pour mettre le projet Kompany sur rails. Mais la perte de deux nouveaux points face à Waasland-Beveren est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
...