Ces derniers jours, il a été question dans les médias d'un transfert à l'AS Monaco, le club mère du Cercle. Les Monégasques l'auraient loué immédiatement au Cercle. Mais ce projet ne s'est pas réalisé.

Didillon était arrivé en 2018 à Anderlecht. Après avoir perdu sa place de titulaire la saison dernière au profit du Diable Rouge Hendrik Van Crombrugge, il a été prêté six mois au Racing Genk. Comme les Limbourgeois ont récupéré le blessé Danny Vukovic, ils n'ont pas accepté la demande de transfert définitif.

Le gardien de but français a déjà joué dans le passé pour Seraing et Metz, son club formateur en France. "Je trouve ici un projet qui me plaît beaucoup", a dit Didillon sur le site du Cercle. "Je suis très heureux d'en faire partie, mais maintenant l'accent est mis sur le terrain. Il faut s'y mettre tous les jours à l'entraînement et dans les rencontres. C'est pour cela que je suis ici : pour être performant et obtenir des résultats avec l'équipe".

"Thomas est un renfort sportif pour les Groen-Zwart avec une expérience en Jupiler Pro League mais aussi en Ligue 1", a déclaré le président du Cercle, Vincent Goemaere. "L'arrivée définitive de Thomas Didillon donne déjà un coup de fouet au Cercle et je suis convaincu qu'il apportera également des résultats positifs".

Ces derniers jours, il a été question dans les médias d'un transfert à l'AS Monaco, le club mère du Cercle. Les Monégasques l'auraient loué immédiatement au Cercle. Mais ce projet ne s'est pas réalisé. Didillon était arrivé en 2018 à Anderlecht. Après avoir perdu sa place de titulaire la saison dernière au profit du Diable Rouge Hendrik Van Crombrugge, il a été prêté six mois au Racing Genk. Comme les Limbourgeois ont récupéré le blessé Danny Vukovic, ils n'ont pas accepté la demande de transfert définitif. Le gardien de but français a déjà joué dans le passé pour Seraing et Metz, son club formateur en France. "Je trouve ici un projet qui me plaît beaucoup", a dit Didillon sur le site du Cercle. "Je suis très heureux d'en faire partie, mais maintenant l'accent est mis sur le terrain. Il faut s'y mettre tous les jours à l'entraînement et dans les rencontres. C'est pour cela que je suis ici : pour être performant et obtenir des résultats avec l'équipe". "Thomas est un renfort sportif pour les Groen-Zwart avec une expérience en Jupiler Pro League mais aussi en Ligue 1", a déclaré le président du Cercle, Vincent Goemaere. "L'arrivée définitive de Thomas Didillon donne déjà un coup de fouet au Cercle et je suis convaincu qu'il apportera également des résultats positifs".