Patou Kabangu peut se trouver un nouveau club, selon Het Nieuwsblad. Le Congolais fait les frais de la forte concurrence qui règne sur le flanc droit anderlechtois avec Guillaume Gillet, Guillermo Mollins et Fernando Canesin. Estimant sans doute que Patou ne bénéficiera pas de beaucoup de temps de jeu la saison prochaine, Herman Van Holsbeeck n'a donc pas jugé bon de lui proposer un contrat, malgré les belles choses qu'il a montrées (3 buts en huit matches).

Situation totalement inverse pour l'autre prêt de Mazembe, Bedi Mbenza, qui a lui reçu une proposition de contrat d'une durée de 3 ans, malgré un faible temps de jeu. Le médian profite certainement du peu d'alternatives à son poste de milieu récupérateur.

Sportfootmagazine.be

Patou Kabangu peut se trouver un nouveau club, selon Het Nieuwsblad. Le Congolais fait les frais de la forte concurrence qui règne sur le flanc droit anderlechtois avec Guillaume Gillet, Guillermo Mollins et Fernando Canesin. Estimant sans doute que Patou ne bénéficiera pas de beaucoup de temps de jeu la saison prochaine, Herman Van Holsbeeck n'a donc pas jugé bon de lui proposer un contrat, malgré les belles choses qu'il a montrées (3 buts en huit matches). Situation totalement inverse pour l'autre prêt de Mazembe, Bedi Mbenza, qui a lui reçu une proposition de contrat d'une durée de 3 ans, malgré un faible temps de jeu. Le médian profite certainement du peu d'alternatives à son poste de milieu récupérateur. Sportfootmagazine.be