Le Sporting d'Anderlecht entamera donc les play-offs 1 avec deux petits points d'avance seulement, un avantage qui pourrait vite disparaitre en cas de mauvais départ lors de la première journée. Ce qui a de bonnes chances d'arriver si les Mauves ne se ressaisissent pas. Le titre leur semblait promis il y a de cela deux mois, mais une détérioration drastique de leur niveau de jeu a changé la donne.

"On n'a pas le niveau d'un futur champion", lâche Milan Jovanovic, inquiet, dans la DH. "Ce sera très difficile de remporter le titre dans ce championnat très compliqué. On n'est pas favori. C'est fini, ça. Si on continue à penser qu'on est favoris, on va encore jouer des matches comme à Gand. On a un bonus de deux points grâce à notre bon début de championnat, c'est tout. Bravo à Zulte Waregem d'avoir été gagner à Malines."

Jova se rend compte du faible niveau de jeu, mais ne se l'explique pas : "On joue deux niveaux en-dessous de notre niveau du premier tour. Pourtant, l'ambiance est bonne dans le groupe et on s'entraîne bien. Je ne sais pas ce qui cloche. On était fantastiques avant la trêve. On avait 60 à 70 % de possession de balle. On a perdu notre style de jeu."

La baisse de forme des Anderlechtois promet en tout cas un suspense digne des meilleurs thriller pour les play-offs 1. Il reste 10 rencontres pour décider du futur champion et, comme toujours en football, les choses peuvent évoluer très vite. Et si Zulte faisait le coup du Lierse en 1997 ? Une idée de moins en moins saugrenue...

Le Sporting d'Anderlecht entamera donc les play-offs 1 avec deux petits points d'avance seulement, un avantage qui pourrait vite disparaitre en cas de mauvais départ lors de la première journée. Ce qui a de bonnes chances d'arriver si les Mauves ne se ressaisissent pas. Le titre leur semblait promis il y a de cela deux mois, mais une détérioration drastique de leur niveau de jeu a changé la donne. "On n'a pas le niveau d'un futur champion", lâche Milan Jovanovic, inquiet, dans la DH. "Ce sera très difficile de remporter le titre dans ce championnat très compliqué. On n'est pas favori. C'est fini, ça. Si on continue à penser qu'on est favoris, on va encore jouer des matches comme à Gand. On a un bonus de deux points grâce à notre bon début de championnat, c'est tout. Bravo à Zulte Waregem d'avoir été gagner à Malines." Jova se rend compte du faible niveau de jeu, mais ne se l'explique pas : "On joue deux niveaux en-dessous de notre niveau du premier tour. Pourtant, l'ambiance est bonne dans le groupe et on s'entraîne bien. Je ne sais pas ce qui cloche. On était fantastiques avant la trêve. On avait 60 à 70 % de possession de balle. On a perdu notre style de jeu." La baisse de forme des Anderlechtois promet en tout cas un suspense digne des meilleurs thriller pour les play-offs 1. Il reste 10 rencontres pour décider du futur champion et, comme toujours en football, les choses peuvent évoluer très vite. Et si Zulte faisait le coup du Lierse en 1997 ? Une idée de moins en moins saugrenue...