Le tribunal arbitral du sport (TAS) a certes estimé que les actions de l'Union belge à l'encontre du 'Malinwa' étaient intervenues hors délai pour sanctionner de relégation les actes de matches truqués du FC Malines lors de la saison 2017-2018, mais il a maintenu son exclusion et de la Coupe d'Europe et de la Coupe de Belgique. C'est donc l'Union qui sourit. Les Unionistes sont, en effet, en outre, très bien tombés, avec tout le respect dû au club liégeois de Verlaine, néo-promu en division 2 amateur.

Aucune rencontre n'opposera donc des clubs de Jupiler Pro League avec malgré tout quelques rencontres intéressantes en clubs de D1A face à des formations de D1B. A commencer, chronologiquement, par, mardi, le duel entre Waasland-Beveren et Westerlo (D1B). Anderlecht se déplacera mercredi au Beerschot (D1B), les Mauves battent le beurre en championnat et seront clairement en danger au Kiel. Saint-Trond accueillera Oud-Hervelee Louvain (D1B). Finaliste la saison dernière, La Gantoise, à Alost (D2 amateur) et le Club de Bruges chez les Francs Borains (D2 amateur) auront sans doute moins de soucis à se faire, alors que Charleroi ira à Rupel Boom (division 1 amateur).

Les 16es de finale se clôtureront jeudi par deux rencontres, entre l'Anwterp et Lokeren, lanterne rouge en D1B, d'une part, et le Standard contre Lommel (D1B) d'autre part. Outre les 15 clubs de Jupiler Pro League, six clubs de Proximus League (des clubs comme Roulers et Virton sont passés à la trappe), trois clubs de division un amateur et huit clubs de division 2 amateur rêvent d'une place en 8es de finale (3, 4 et 5 décembre) à l'issue des 90 minutes, d'une prolongation (au cours de laquelle un 4e changement est permis) ou de la séance des tirs au but.

Les clubs amateurs peuvent évoluer dans leur propre stade, s'ils remplissent certaines conditions - à savoir disposer de 1.500 places, dont 300 assises et un éclairage suffisant de minimum 300 lux - et "l'inversion au profit du club professionnel n'est plus prévue, ceci afin d'augmenter l'attractivité du match", avait expliqué Pierre François, CEO de la Pro League, en charge de la Croky Cup à partir de ces 16es de finale. La finale se jouera le 21 ou 22 mars.