Après des défaites à Trnava (1-0) et contre le Dinamo Zagreb (0-2), le club bruxellois a gaspillé une avance de deux buts contre le 'Fener' il y a deux semaines à domicile (2-2). Les troupes d'Hein Vanhaezebrouck n'ont donc plus le choix. "Si nous voulons nous qualifier, nous devons gagner trois fois et donc ici à Istanbul", a déclaré le coach du RSCA.

Quant au Standard, il est troisième du groupe J avec 6 points à égalité avec le FC Séville (1er) et Krasnodar (2e). Sorti vainqueur des Russes il y a deux semaines au bout d'un match compliqué, le Standard tentera de rééditer sa bonne performance et ainsi conserver ses chances de qualification. "Krasnodar a prouvé que c'était une équipe très forte. On devra au moins être au même niveau qu'au match aller pour essayer de décrocher un résultat", a avancé Michel Preud'homme.

Le Racing Genk, en tête du groupe I avec 6 points, est dans une position plutôt confortable avant d'accueillir Besiktas (4e, 3pts). Leaders du championnat belge en déployant un jeu offensif, les Limbourgeois se sont imposés 2-4 à Istanbul il y a deux semaines. S'ils venaient à récidiver, les troupes de Philippe Clement effectueraient une très bonne opération en vue de la qualifcation. "Nous voulons remporter ce match et c'est précisément avec cette attitude que nous allons débuter la rencontre", a annoncé le T1 genkois.

Pour rappel, les seizièmes de finale rassemblent les deux premières équipes de chaque poule ainsi que les huit troisièmes des groupes de Ligue des champions.