Au classement, Anderlecht totalise 51 points, contre 49 pour le Standard, 48 pour le FC Bruges, et 41 pour Zulte Waregem. Anderlecht, qui sera directement qualifié pour la phase de poules de la Ligue des champions la saison prochaine, est sacré pour la troisième fois d'affilée, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l'ère Boskamp (3 titres en 1993, 94 et 95).

Les deux précédents titres des Mauves avaient été conquis sous les ordres du Néerlandais John van den Brom, remercié en mars dernier et remplacé par son adjoint Besnik Hasi peu avant l'entame des play-offs.

Plus grand monde, même à l'ombre de Saint-Guidon, ne devait encore croire à ce 33e titre mauve lorsque l'Albanais est devenu T1 il y a deux mois après la défaite du Sporting à Oud Heverlee Louvain, la 9e de la saison régulière. Anderlecht était alors 3e du championnat, à 12 points du Standard et à 6 points du FC Bruges. Pour la première fois de son histoire, Anderlecht n'était pas leader à l'issue de la phase régulière. Mais la division des points par deux, qui a déjà provoqué quelques sueurs froides par le passé au Parc Astrid, a cette fois profité au Sporting, qui affiche le meilleur bilan des play-offs 1 avec 19 points sur 24.

Pendant que les troupes de Besnik Hasi - dont les statistiques à titre personnel en tant que T1 affichent 22 unités sur 30 - prenaient des points, aucun des autres prétendants au titre ne parvenait à creuser l'écart et s'isoler à la première place. Une première place dont Anderlecht s'emparait pour la première fois de la saison le week-end dernier, à la suite de sa victoire 4-0 contre Genk, conjuguée à la victoire 0-1 du FC Bruges au Standard.

La chance de voir le Sporting décrocher son 33e titre de champion devenait réalité et s'est concrétisée dimanche après-midi. Sans doute le titre le plus incroyable de son histoire. Anderlecht est devenu champion alors qu'il a concédé onze défaites cette saison, ce qui n'est jamais arrivé dans l'histoire du championnat de Belgique.

Les Mauves détiennent, de loin, le record de titres en Belgique, devant le FC Bruges, couronné à 13 reprises, l'Union Saint-Gilloise (11) et le Standard (10).

Avec 33 sacres, Anderlecht rejoint l'Ajax et Benfica à la 5e place du classement des clubs européens les plus titrés, dominé par les Glasgow Rangers, champions d'Ecosse à 54 reprises.

Au classement, Anderlecht totalise 51 points, contre 49 pour le Standard, 48 pour le FC Bruges, et 41 pour Zulte Waregem. Anderlecht, qui sera directement qualifié pour la phase de poules de la Ligue des champions la saison prochaine, est sacré pour la troisième fois d'affilée, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l'ère Boskamp (3 titres en 1993, 94 et 95). Les deux précédents titres des Mauves avaient été conquis sous les ordres du Néerlandais John van den Brom, remercié en mars dernier et remplacé par son adjoint Besnik Hasi peu avant l'entame des play-offs. Plus grand monde, même à l'ombre de Saint-Guidon, ne devait encore croire à ce 33e titre mauve lorsque l'Albanais est devenu T1 il y a deux mois après la défaite du Sporting à Oud Heverlee Louvain, la 9e de la saison régulière. Anderlecht était alors 3e du championnat, à 12 points du Standard et à 6 points du FC Bruges. Pour la première fois de son histoire, Anderlecht n'était pas leader à l'issue de la phase régulière. Mais la division des points par deux, qui a déjà provoqué quelques sueurs froides par le passé au Parc Astrid, a cette fois profité au Sporting, qui affiche le meilleur bilan des play-offs 1 avec 19 points sur 24. Pendant que les troupes de Besnik Hasi - dont les statistiques à titre personnel en tant que T1 affichent 22 unités sur 30 - prenaient des points, aucun des autres prétendants au titre ne parvenait à creuser l'écart et s'isoler à la première place. Une première place dont Anderlecht s'emparait pour la première fois de la saison le week-end dernier, à la suite de sa victoire 4-0 contre Genk, conjuguée à la victoire 0-1 du FC Bruges au Standard. La chance de voir le Sporting décrocher son 33e titre de champion devenait réalité et s'est concrétisée dimanche après-midi. Sans doute le titre le plus incroyable de son histoire. Anderlecht est devenu champion alors qu'il a concédé onze défaites cette saison, ce qui n'est jamais arrivé dans l'histoire du championnat de Belgique. Les Mauves détiennent, de loin, le record de titres en Belgique, devant le FC Bruges, couronné à 13 reprises, l'Union Saint-Gilloise (11) et le Standard (10). Avec 33 sacres, Anderlecht rejoint l'Ajax et Benfica à la 5e place du classement des clubs européens les plus titrés, dominé par les Glasgow Rangers, champions d'Ecosse à 54 reprises.