"Oui, tout va bien avec ma santé", a simplement déclaré Biglia, à sa descente de l'avion. "Je me suis entraîné individuellement en Argentine. Pour le reste, je parlerai plus tard dans la semaine", a-t-il expliqué à la Dernière Heure-Les Sports, malgré le fait qu'il n'avait pas le droit de parler à la presse.

Le capitaine "a repris sa place dans le vestiaire et se tient à disposition du staff technique du Royal Sporting Club Anderlecht", a pour sa part annoncé le RSCA par communiqué ce mercredi. "Lucas Biglia est revenu hier soir d'Argentine après une interruption pour cause de maladie. Il était présent ce matin au club et il s'entraîne cet après-midi avec le groupe. Le joueur a confirmé, durant l'entrevue avec la direction, avoir été malade ces dernières semaines. La direction en a pris bonne note."

La 'saga Biglia' se rapproche donc de son épilogue, même s'il faudra attendre le 31 janvier au soir, et la clôture du mercato, pour en être sûr. Pour mémoire, l'Argentin ne s'était pas présenté au stage hivernal de Belek début janvier et n'avait plus donné signe de vie avant de faire savoir à son club qu'il était malade. Pour beaucoup d'observateurs, il s'agissait là d'une manoeuvre pour forcer un transfert.

Hasard du calendrier, le médian défensif est rentré en Belgique le jour même où l'on apprenait l'arrivée en prêt du Néerlandais Demy De Zeeuw qui évolue à la même place.

Biglia, qui joue pour les Mauves depuis 2006, a déjà évoqué à de multiples reprises qu'il voulait quitter Anderlecht, et le championnat de Belgique, pour une compétition plus relevée.

"Oui, tout va bien avec ma santé", a simplement déclaré Biglia, à sa descente de l'avion. "Je me suis entraîné individuellement en Argentine. Pour le reste, je parlerai plus tard dans la semaine", a-t-il expliqué à la Dernière Heure-Les Sports, malgré le fait qu'il n'avait pas le droit de parler à la presse.Le capitaine "a repris sa place dans le vestiaire et se tient à disposition du staff technique du Royal Sporting Club Anderlecht", a pour sa part annoncé le RSCA par communiqué ce mercredi. "Lucas Biglia est revenu hier soir d'Argentine après une interruption pour cause de maladie. Il était présent ce matin au club et il s'entraîne cet après-midi avec le groupe. Le joueur a confirmé, durant l'entrevue avec la direction, avoir été malade ces dernières semaines. La direction en a pris bonne note."La 'saga Biglia' se rapproche donc de son épilogue, même s'il faudra attendre le 31 janvier au soir, et la clôture du mercato, pour en être sûr. Pour mémoire, l'Argentin ne s'était pas présenté au stage hivernal de Belek début janvier et n'avait plus donné signe de vie avant de faire savoir à son club qu'il était malade. Pour beaucoup d'observateurs, il s'agissait là d'une manoeuvre pour forcer un transfert. Hasard du calendrier, le médian défensif est rentré en Belgique le jour même où l'on apprenait l'arrivée en prêt du Néerlandais Demy De Zeeuw qui évolue à la même place. Biglia, qui joue pour les Mauves depuis 2006, a déjà évoqué à de multiples reprises qu'il voulait quitter Anderlecht, et le championnat de Belgique, pour une compétition plus relevée.