Il s'agit de commerce de mineurs", réagit Walter Van Steenbrugge, l'avocat de la famille du jeune joueur.

En Belgique, les joueurs ne peuvent signer un contrat pro qu'à partir de 16 ans. Il y a quatre ans, le RSCA avait dès lors conclu un accord avec Eyenga-Lokilo selon le système du porte-fort. En échange d'une compensation forfaitaire importante (par exemple 75.000 euros) offerte aux parents, ces derniers s'engagent à ce que leur fils signe un contrat pro à Anderlecht et nulle part d'autre au moment de ses 16 ans. Si le joueur signe ailleurs, les parents sont contraints d'indemniser Anderlecht d'une somme forfaitaire bien plus élevée (par exemple 450.000 euros).

Il préfère le Chievo Vérone

À un certain moment, le jeune joueur, qui se trouve aujourd'hui en Italie où il espère signer un contrat avec le Chievo Vérone, a réclamé une compensation bien plus importante, ce qu'Anderlecht a refusé.

Mardi, le tribunal de première instance de Bruxelles a fixé les audiences. Il ne faut pas s'attendre à une décision avant l'été 2015.

Il s'agit de commerce de mineurs", réagit Walter Van Steenbrugge, l'avocat de la famille du jeune joueur.En Belgique, les joueurs ne peuvent signer un contrat pro qu'à partir de 16 ans. Il y a quatre ans, le RSCA avait dès lors conclu un accord avec Eyenga-Lokilo selon le système du porte-fort. En échange d'une compensation forfaitaire importante (par exemple 75.000 euros) offerte aux parents, ces derniers s'engagent à ce que leur fils signe un contrat pro à Anderlecht et nulle part d'autre au moment de ses 16 ans. Si le joueur signe ailleurs, les parents sont contraints d'indemniser Anderlecht d'une somme forfaitaire bien plus élevée (par exemple 450.000 euros).Il préfère le Chievo VéroneÀ un certain moment, le jeune joueur, qui se trouve aujourd'hui en Italie où il espère signer un contrat avec le Chievo Vérone, a réclamé une compensation bien plus importante, ce qu'Anderlecht a refusé. Mardi, le tribunal de première instance de Bruxelles a fixé les audiences. Il ne faut pas s'attendre à une décision avant l'été 2015.