"Le RSC Anderlecht continue à développer l'équipe première afin d'être armé pour réaliser ses objectifs de la saison à venir. C'est pourquoi le club a décidé de ne pas engager Clinton Mata", peut-on en effet lire dans ce communiqué.

Il existait pour rappel un accord à hauteur de 3,5 millions hors bonus entre les deux clubs concernés par cet éventuel transfert. Il ne manquait plus que celui de l'international angolais, qui a sans doute trop tardé aux yeux des décideurs anderlechtois.

"Le RSCA lui souhaite beaucoup de réussite dans la suite de sa carrière", conclut le communiqué. Reste à savoir où, sans doute en France ou en Angleterre.

A moins qu'il ne s'ajoute quand même finalement à la liste des renforts anderlechtois comprenant déjà Matz Sels (Newcastle), Sven Kums (Watford) et Pieter Gerkens (Saint-Trond), tandis qu'Henry Onyekuru, qui devrait être transféré de l'AS Eupen à Everton, pourrait apparemment aussitôt revenir en Belgique en prêt, et plus précisément au Stade Constant Vanden Stock.

"Le RSC Anderlecht continue à développer l'équipe première afin d'être armé pour réaliser ses objectifs de la saison à venir. C'est pourquoi le club a décidé de ne pas engager Clinton Mata", peut-on en effet lire dans ce communiqué. Il existait pour rappel un accord à hauteur de 3,5 millions hors bonus entre les deux clubs concernés par cet éventuel transfert. Il ne manquait plus que celui de l'international angolais, qui a sans doute trop tardé aux yeux des décideurs anderlechtois. "Le RSCA lui souhaite beaucoup de réussite dans la suite de sa carrière", conclut le communiqué. Reste à savoir où, sans doute en France ou en Angleterre. A moins qu'il ne s'ajoute quand même finalement à la liste des renforts anderlechtois comprenant déjà Matz Sels (Newcastle), Sven Kums (Watford) et Pieter Gerkens (Saint-Trond), tandis qu'Henry Onyekuru, qui devrait être transféré de l'AS Eupen à Everton, pourrait apparemment aussitôt revenir en Belgique en prêt, et plus précisément au Stade Constant Vanden Stock.