"Après plusieurs années d'enquête, la FIFA a condamné le RSC Anderlecht pour avoir commis par le passé des erreurs administratives lors de l'enregistrement et la sélection de jeunes joueurs", pouvait-on lire dans le communiqué du club présidé par Marc Coucke. "Le comité de discipline a pris en compte la coopération positive du club dans le cadre de l'enquête pour déterminer la sanction. La direction actuelle du club en prend acte, elle ne fait pas appel de ce jugement et confirme à nouveau, comme elle l'a également démontré à la FIFA, que de telles carences administratives ne sont plus apparues ces dernières années et n'arriveront plus à l'avenir."

Le RSC Anderlecht a été déclaré coupable d'avoir enfreint, entre autres, l'article 19 du Règlement de la FIFA sur le statut et le transfert des joueurs dans le cas de quatre joueurs mineurs.

L'Union belge de football a également été reconnue coupable d'avoir enfreint les règles relatives aux mineurs et devra s'acquitter d'une amende de 230.000 francs suisses (203.500 euros).