Toutes les consignes de sécurité y étaient respectées, a déclaré l'Auditorat du travail de Bruxelles, contacté par Belga. Lundi, le noyau A du RSC Anderlecht a pu retourner au centre d'entraînement de Neerpede. Les joueurs peuvent venir travailler leur condition physique au sein des infrastructures du club, lequel a insisté sur le fait que les mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus sont prises.

Les joueurs du RSC Anderlecht devaient, jusqu'à lundi, entretenir leur condition physique à domicile, en raison des mesures de confinement liées au coronavirus. Mais depuis lundi, ceux qui le souhaitent peuvent à nouveau utiliser les installations du club à Neerpede. Les entraînements, soit individuels, soit en petits groupes, ne sont pas obligatoires, mais le club bruxellois a voulu offrir une solution aux joueurs qui ont des difficultés à entretenir leur condition chez eux.

De cette manière, Anderlecht se prépare à une possible reprise de la compétition, même si l'incertitude plane toujours à ce sujet. Au début du mois d'avril, le conseil d'administration de la Pro League a conseillé de ne pas reprendre le football professionnel en Belgique cette saison.

Toutes les consignes de sécurité y étaient respectées, a déclaré l'Auditorat du travail de Bruxelles, contacté par Belga. Lundi, le noyau A du RSC Anderlecht a pu retourner au centre d'entraînement de Neerpede. Les joueurs peuvent venir travailler leur condition physique au sein des infrastructures du club, lequel a insisté sur le fait que les mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus sont prises.Les joueurs du RSC Anderlecht devaient, jusqu'à lundi, entretenir leur condition physique à domicile, en raison des mesures de confinement liées au coronavirus. Mais depuis lundi, ceux qui le souhaitent peuvent à nouveau utiliser les installations du club à Neerpede. Les entraînements, soit individuels, soit en petits groupes, ne sont pas obligatoires, mais le club bruxellois a voulu offrir une solution aux joueurs qui ont des difficultés à entretenir leur condition chez eux. De cette manière, Anderlecht se prépare à une possible reprise de la compétition, même si l'incertitude plane toujours à ce sujet. Au début du mois d'avril, le conseil d'administration de la Pro League a conseillé de ne pas reprendre le football professionnel en Belgique cette saison.