Avec l'arrivée de CarloAncelotti au Real, Eden Hazard en est son onzième entraîneur en club depuis ses débuts sous Claude Puel à Lille. Le coach italien a tout de suite eu un bon mot pour notre compatriote lors de sa présentation : "Il n'a pas encore montré son potentiel maximum au Real, mais ça viendra. Cette année pourrait être celle de son explosion."

Hazard voit lui aussi la collaboration d'un bon oeil, comme il l'a déclaré dans une interview à la RTBF. "Je ne le connais pas personnellement, mais d'après ce que j'ai entendu, c'est une personne très sympathique qui veut juste gagner. Et c'est ce qu'on veut aussi. C'est un entraîneur qui a beaucoup d'expérience. Il connaît la ville et les supporters. Je pense que nous pouvons réaliser de grandes choses ensemble."

"Nous avons déjà perdu une demi-finale contre la France, et avec Karim ce sera encore plus difficile."

Eden Hazard, à propos de Benzema

Hazard, dont le contrat à Madrid court jusqu'en 2024, a déjà affirmé en conférence de presse des Diables rouges qu'il ne quitterait pas le Real, malgré les rumeurs l'envoyant hors de la capitale espagnole. "Je me concentre d'abord sur le championnat d'Europe et ensuite je donnerai tout pour le Real."

Des éloges pour Zidane

Dans l'interview accordée à la RTBF, Hazard, qui a joué une dizaine de minutes contre la Croatie ce dimanche, a fait l'éloge de son ex-entraîneur Zinédine Zidane et Karim Benzema. "Je suis très déçu qu'il soit parti. Mais c'est la vie d'un club de football, les coaches vont et viennent. Il sait que je l'admire beaucoup en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. Cela me frustre de ne pas avoir pu lui en donner plus sur le terrain. J'espère le revoir bientôt", a expliqué le numéro 10 belge à propos du double Z.

Quant à Benzema, Hazard est heureux qu'il soit enfin de retour en équipe de France. Mais il y a un mais : "Nous avons déjà perdu une demi-finale contre la France, et avec Karim ce sera encore plus difficile."

Rendez-vous en juillet ?

Avec l'arrivée de CarloAncelotti au Real, Eden Hazard en est son onzième entraîneur en club depuis ses débuts sous Claude Puel à Lille. Le coach italien a tout de suite eu un bon mot pour notre compatriote lors de sa présentation : "Il n'a pas encore montré son potentiel maximum au Real, mais ça viendra. Cette année pourrait être celle de son explosion."Hazard voit lui aussi la collaboration d'un bon oeil, comme il l'a déclaré dans une interview à la RTBF. "Je ne le connais pas personnellement, mais d'après ce que j'ai entendu, c'est une personne très sympathique qui veut juste gagner. Et c'est ce qu'on veut aussi. C'est un entraîneur qui a beaucoup d'expérience. Il connaît la ville et les supporters. Je pense que nous pouvons réaliser de grandes choses ensemble."Hazard, dont le contrat à Madrid court jusqu'en 2024, a déjà affirmé en conférence de presse des Diables rouges qu'il ne quitterait pas le Real, malgré les rumeurs l'envoyant hors de la capitale espagnole. "Je me concentre d'abord sur le championnat d'Europe et ensuite je donnerai tout pour le Real."Dans l'interview accordée à la RTBF, Hazard, qui a joué une dizaine de minutes contre la Croatie ce dimanche, a fait l'éloge de son ex-entraîneur Zinédine Zidane et Karim Benzema. "Je suis très déçu qu'il soit parti. Mais c'est la vie d'un club de football, les coaches vont et viennent. Il sait que je l'admire beaucoup en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. Cela me frustre de ne pas avoir pu lui en donner plus sur le terrain. J'espère le revoir bientôt", a expliqué le numéro 10 belge à propos du double Z. Quant à Benzema, Hazard est heureux qu'il soit enfin de retour en équipe de France. Mais il y a un mais : "Nous avons déjà perdu une demi-finale contre la France, et avec Karim ce sera encore plus difficile."Rendez-vous en juillet ?