Les faits reprochés à l'ailier ghanéen se sont déroulés dans les arrêts de jeu - très mouvementés avec deux buts - de la rencontre de ce mardi. Ampomah a réclamé un corner mais l'arbitre Lardot a pris une autre décision. Le joueur waaslandien s'est alors précipité vers M. Lardot pour une confrontation nez à nez. Ampomah a vivement critiqué l'arbitre avec également des gestes "de désapprobation, de frustration et insatisfaction." Dans son rapport, M. Lardot a décrit le comportement d'Ampomah comme "fortement agressif". Sur cette base, le procureur a pensé à une sanction de quatre journées de suspension et une amende de 4.000 euros mais a ensuite considéré qu'il était opportun de discuter de la distance qui séparait les deux hommes lors de cette confrontation. José Jeunechamps, T2 du Cercle de Bruges, risque quant à lui deux journées de suspension et une amende de 2.000 euros. Lors du match entre les Brugeois et Zulte Waregem (3-3), il a été renvoyé en tribunes pour avoir critiqué le corps arbitral. Dans son rapport l'arbitre D'Hondt a précisé que Jeunechamps avait fait le geste de 'dormir', s'adressant à lui mais également au quatrième arbitre. Si le Cercle accepte cette sanction, Jeunechamps sera en tribunes contre Mouscron et Waasland-Beveren. (Belga)