Pour son 167e match -le record de Sepp Herberger égalé-, Joachim Löw a décidé de rajeunir son onze de départ avec les titularisations de Schulz, Brandt et Niklas Süle, laissant Thomas Müller et Manuel Neuer sur le banc. Le coach allemand ne s'en plaindra pas puisque que l'attaquant de Leverkusen a égalisé et le défenseur de Hoffenheim, qui jouait chez lui, a assuré la victoire. Alors que les Allemands étaient les plus entreprenants, Advincula est arrivé comme une fusée pour placer le ballon au premier poteau (22e, 0-1). Mais sur une perte de balle péruvienne, Toni Kroos a lancé Brandt dans la profondeur (25e, 1-1). Jusqu'au bout, les Allemands ont tenté de surpendre des Péruviens bien organisés en défense. Sur un ballon mal renvoyé par Anderson Santamaria, Schulz a déclenché une volée, qui a surpris Pedro Gallese (85e, 2-1). (Belga)

Pour son 167e match -le record de Sepp Herberger égalé-, Joachim Löw a décidé de rajeunir son onze de départ avec les titularisations de Schulz, Brandt et Niklas Süle, laissant Thomas Müller et Manuel Neuer sur le banc. Le coach allemand ne s'en plaindra pas puisque que l'attaquant de Leverkusen a égalisé et le défenseur de Hoffenheim, qui jouait chez lui, a assuré la victoire. Alors que les Allemands étaient les plus entreprenants, Advincula est arrivé comme une fusée pour placer le ballon au premier poteau (22e, 0-1). Mais sur une perte de balle péruvienne, Toni Kroos a lancé Brandt dans la profondeur (25e, 1-1). Jusqu'au bout, les Allemands ont tenté de surpendre des Péruviens bien organisés en défense. Sur un ballon mal renvoyé par Anderson Santamaria, Schulz a déclenché une volée, qui a surpris Pedro Gallese (85e, 2-1). (Belga)