La Commission des litiges de l'Union belge de football s'est montrée plus sévère que le parquet qui avait demandé une amende de 1.500 euros pour jets de projectiles et une autre de 3.500 euros pour usage d'engins pyrotechniques. La Commission a estimé que le Standard avait déjà trop d'antécédents en la matière.

A l'heure de jeu de la rencontre face à l'Antwerp comptant pour la 27e journée de championnat, le milieu de terrain du club anversois Didier Lamkel Zé avait reçu des projectiles alors que durant la partie, des supporters liégeois avaient utilisé du matériel pyrotechnique.

La Commission des litiges de l'Union belge de football s'est montrée plus sévère que le parquet qui avait demandé une amende de 1.500 euros pour jets de projectiles et une autre de 3.500 euros pour usage d'engins pyrotechniques. La Commission a estimé que le Standard avait déjà trop d'antécédents en la matière. A l'heure de jeu de la rencontre face à l'Antwerp comptant pour la 27e journée de championnat, le milieu de terrain du club anversois Didier Lamkel Zé avait reçu des projectiles alors que durant la partie, des supporters liégeois avaient utilisé du matériel pyrotechnique.