Selon le communiqué, le club a été sanctionné pour "les chants vulgaires, insultants et répétés de ses supporters à l'encontre de ceux de l'équipe adverse". Le match en question s'est déroulé vendredi et a été remporté 2-1 par Naples. La progression du nouveau coronavirus en Italie était alors encore limitée. Le dernier bilan fait désormais état de plus de 280 cas et de sept décès. Dimanche, les Ultras de Brescia, une ville de Lombardie, la région la plus touchée par la maladie, avaient publié un communiqué pour présenter leurs excuses. "Nous pensions simplement à un chambrage potache et à des chants qui ne font de mal à personne. Mais nous réalisons notre erreur puisque notre pays se retrouve à affronter la possible avancée de cette maladie. Nous présentons nos excuses aux familles italiennes touchées", avaient-ils écrit. (Belga)

Selon le communiqué, le club a été sanctionné pour "les chants vulgaires, insultants et répétés de ses supporters à l'encontre de ceux de l'équipe adverse". Le match en question s'est déroulé vendredi et a été remporté 2-1 par Naples. La progression du nouveau coronavirus en Italie était alors encore limitée. Le dernier bilan fait désormais état de plus de 280 cas et de sept décès. Dimanche, les Ultras de Brescia, une ville de Lombardie, la région la plus touchée par la maladie, avaient publié un communiqué pour présenter leurs excuses. "Nous pensions simplement à un chambrage potache et à des chants qui ne font de mal à personne. Mais nous réalisons notre erreur puisque notre pays se retrouve à affronter la possible avancée de cette maladie. Nous présentons nos excuses aux familles italiennes touchées", avaient-ils écrit. (Belga)