Les faits ont eu lieu le 22 février. A l'heure de jeu de la rencontre face à l'Antwerp comptant pour la 27e journée de championnat, le milieu de terrain du club anversois Didier Lamkel Zé avait reçu des projectiles alors que durant la partie, des supporters liégeois avaient utilisé du matériel pyrotechnique.

En première instance, le Standard avait écopé de 8000 euros d'amende (deux amendes de 4000 euros).

Les faits ont eu lieu le 22 février. A l'heure de jeu de la rencontre face à l'Antwerp comptant pour la 27e journée de championnat, le milieu de terrain du club anversois Didier Lamkel Zé avait reçu des projectiles alors que durant la partie, des supporters liégeois avaient utilisé du matériel pyrotechnique. En première instance, le Standard avait écopé de 8000 euros d'amende (deux amendes de 4000 euros).