Après une saison difficile en Formule 3 en 2021 où il n'avait pris aucun point, Amaury Cordeel (19 ans) est passé cette saison en Formule 2. Et le premier rendez-vous au Bahreïn n'avait pas idéalement débuté avec un 21e et avant-dernier temps aux qualifications avant de finir 17e de la course sprint le samedi (23 tours), remportée par le Néerlandais Richard Verschoor (Trident) Mais Cordeel est parvenu à profiter des nombreux faits de course lors de la course principale (32 tours) de ce dimanche pour remonter progressivement, avec un rythme intéressant en deuxième partie d'épreuve. Une progression qui n'a pas été entravée par l'apparition de la voiture de sécurité en fin d'épreuve puisque le pilote belge a franchi le drapeau à damiers à la 9e place, synonyme de deux points. C'est le Français Théo Pourchaire (ART Grand Prix) qui a remporté la course de ce dimanche. La prochaine manche aura lieu à Djeddah, en Arabie Saoudite, du 25 au 27 mars. (Belga)

Après une saison difficile en Formule 3 en 2021 où il n'avait pris aucun point, Amaury Cordeel (19 ans) est passé cette saison en Formule 2. Et le premier rendez-vous au Bahreïn n'avait pas idéalement débuté avec un 21e et avant-dernier temps aux qualifications avant de finir 17e de la course sprint le samedi (23 tours), remportée par le Néerlandais Richard Verschoor (Trident) Mais Cordeel est parvenu à profiter des nombreux faits de course lors de la course principale (32 tours) de ce dimanche pour remonter progressivement, avec un rythme intéressant en deuxième partie d'épreuve. Une progression qui n'a pas été entravée par l'apparition de la voiture de sécurité en fin d'épreuve puisque le pilote belge a franchi le drapeau à damiers à la 9e place, synonyme de deux points. C'est le Français Théo Pourchaire (ART Grand Prix) qui a remporté la course de ce dimanche. La prochaine manche aura lieu à Djeddah, en Arabie Saoudite, du 25 au 27 mars. (Belga)