La fédération a écrit sur le réseau social Facebook lundi qu'elle avait envoyé une lettre officielle à l'instance dirigeante du football européen, l'UEFA, "exigeant la plus forte sanction" pour Aranutovic, qui a marqué le dernier but de l'Autriche lors d'une victoire 3-1 sur la Macédoine du Nord à l'Euro 2020. "Nous sommes contre le nationalisme, la discrimination et toutes les autres formes d'insultes et de débordements qui ne font pas partie de l'esprit du football et des valeurs que nous défendons tous ensemble", a déclaré la Fédération de Macédoine du Nord. Plus tôt dans la journée de lundi, Arnautovic a rejeté les allégations de racisme, déclarant aux journalistes présents au camp de base autrichien de Seefeld: "Je n'ai jamais été raciste et ne le serai jamais." Il a été accusé d'avoir insulté un joueur de Macédoine du Nord après le but inscrit en fin de match dimanche à Bucarest, ce qui a suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. "C'était un échange houleux et émotionnel, de la part des deux camps", a précisé l'attaquant autrichien, ajoutant que ses amis venaient des quatre coins du monde. Il a tout de même admis que son comportement n'était pas approprié et a présenté ses excuses. L'Autriche affrontera les Pays-Bas à Amsterdam jeudi, tandis que la Macédoine du Nord jouera contre l'Ukraine à Bucarest. (Belga)

La fédération a écrit sur le réseau social Facebook lundi qu'elle avait envoyé une lettre officielle à l'instance dirigeante du football européen, l'UEFA, "exigeant la plus forte sanction" pour Aranutovic, qui a marqué le dernier but de l'Autriche lors d'une victoire 3-1 sur la Macédoine du Nord à l'Euro 2020. "Nous sommes contre le nationalisme, la discrimination et toutes les autres formes d'insultes et de débordements qui ne font pas partie de l'esprit du football et des valeurs que nous défendons tous ensemble", a déclaré la Fédération de Macédoine du Nord. Plus tôt dans la journée de lundi, Arnautovic a rejeté les allégations de racisme, déclarant aux journalistes présents au camp de base autrichien de Seefeld: "Je n'ai jamais été raciste et ne le serai jamais." Il a été accusé d'avoir insulté un joueur de Macédoine du Nord après le but inscrit en fin de match dimanche à Bucarest, ce qui a suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. "C'était un échange houleux et émotionnel, de la part des deux camps", a précisé l'attaquant autrichien, ajoutant que ses amis venaient des quatre coins du monde. Il a tout de même admis que son comportement n'était pas approprié et a présenté ses excuses. L'Autriche affrontera les Pays-Bas à Amsterdam jeudi, tandis que la Macédoine du Nord jouera contre l'Ukraine à Bucarest. (Belga)