"C'est assez incroyable, c'était un match difficile, je n'ai pas joué de façon incroyable, j'en tremble encore après la balle de match", a confié sur le court Alison Van Uytvanck, actuellement 61e joueuse du monde, qui a du batailler 2 heures et 24 minutes de jeu après avoir très bien commencé la partie. "Je suis très heureuse d'avoir gagner. Elle a commencé à jouer beaucoup mieux dans le deuxième set. Et j'ai essayé de faire en sorte que mon pourcentage au premier service soit suffisamment élevé sinon elle me battait sur la deuxième balle. J'ai joué ensuite chaque balle l'une après l'autre, chaque point après l'autre. Le dernier jeu a encore été très dur, mais je suis juste contente de remporter ce deuxième titre. Il reste encore deux semaines, je vais essayer d'en profiter avant de prendre du repos ensuite." Alison Van Uytvanck est la première belge a inscrire son nom au palmarès d'un tournoi de Tashkent que Cirstea avait remporté en 2008. Laurence Courtois avait été finaliste en 1999 lors de l'édition inaugurale de ce rendez-vous en Ouzbékistan. (Belga)