Il s'agissait du premier duel sur le circuit WTA entre la Stavelotaine de 24 ans et la Grimbergeoise de 25 ans. Bonaventure, qui a dû passer par les qualifictions pour rejoindre le tableau final, enlevait le premier set 7-5 en 44 minutes. Van Uytvanck prenait dès le début les commandes de la deuxième manche, s'isolant à 4-0 avant de l'emporter 6-1. La Grimbergeoise prenait le large à 5-2 dans le troisième set et concluait sur la première de ses trois balles de match, sur une double faute de Bonaventure, la 11e du match. "Je pense que j'étais un peu nerveuse d'affronter une autre Belge dans le premier set", a déclaré Alison Van Uytvanck après la rencontre. "Ysaline joue très bien ces dernières semaines. Heureusement, mes deuxième et troisième sets ont été meilleurs. C'est toujours être agréable de jouer une demi-finale sur le circuit WTA, peut-être contre une autre joueuse belge". Alison Van Uytvanck, dont le palmarès renseigne trois titres WTA, attend désormais Elise Mertens en demi-finales. La numéro un belge, tenante du titre et 1e tête de série de ce Grand Prix de SAR La Princesse Lalla Meryem, affronte jeudi en quarts de finale la Grecque Maria Sakkari (WTA 51), 6e tête de série. Ce sera la sixième rencontre entre Mertens et Sakkari, toutes deux âgées de 23 ans. La Belge a battu la Grecque à trois reprises, mais Sakkari avait gagné le dernier duel entre les deux joueuses, en 2016 à l'Open d'Australie. Pour rappel, Elise Mertens avait éliminé Kirsten Flipkens (WTA 59) au 1er tour. (Belga)