Alexandre Boucaut, 32 ans, a arbitré le match Zulte Waregem - Anderlecht (2-1) dimanche dernier, au terme duquel les Flandriens se sont emparés de la 1e place des play-offs 1. L'arbitrage de M. Boucaut a été vivement critiqué dans le camp anderlechtois, notamment par l'entraîneur John van den Brom et par Bram Nuytinck. Ils ont tous deux écopé d'une amende, respectivement de 300 et 150 euros, pour leurs critiques envers Alexandre Boucault.

Anderlecht n'a cependant pas demandé à ce qu'Alexandre Boucaut soit récusé. "Je n'ai rien reçu", déclare Robert Jeurissen, patron de la Commission centrale des arbitres (CCA) à La Dernière Heure. "Cela m'aurait beaucoup étonné, car les gens d'Anderlecht sont très corrects. En quatorze ans de présence à la CCA, je n'ai jamais reçu une seule demande de récusation de ce club".

Robert Jeurissen va tout de même éviter de désigner Alexandre Boucaut pour les prochains matches d'Anderlecht, afin de le protéger. "Ce serait de la provocation de le remettre directement en sachant qu'il y a eu des soucis lors de la dernière rencontre. Cela dit, même s'il ne reste que cinq duels avant la fin des play-offs 1, je n'exclus pas qu'Alexandre Boucaut puisse encore siffler le Sporting", explique le patron des arbitres belges.

Alexandre Boucaut, 32 ans, a arbitré le match Zulte Waregem - Anderlecht (2-1) dimanche dernier, au terme duquel les Flandriens se sont emparés de la 1e place des play-offs 1. L'arbitrage de M. Boucaut a été vivement critiqué dans le camp anderlechtois, notamment par l'entraîneur John van den Brom et par Bram Nuytinck. Ils ont tous deux écopé d'une amende, respectivement de 300 et 150 euros, pour leurs critiques envers Alexandre Boucault. Anderlecht n'a cependant pas demandé à ce qu'Alexandre Boucaut soit récusé. "Je n'ai rien reçu", déclare Robert Jeurissen, patron de la Commission centrale des arbitres (CCA) à La Dernière Heure. "Cela m'aurait beaucoup étonné, car les gens d'Anderlecht sont très corrects. En quatorze ans de présence à la CCA, je n'ai jamais reçu une seule demande de récusation de ce club". Robert Jeurissen va tout de même éviter de désigner Alexandre Boucaut pour les prochains matches d'Anderlecht, afin de le protéger. "Ce serait de la provocation de le remettre directement en sachant qu'il y a eu des soucis lors de la dernière rencontre. Cela dit, même s'il ne reste que cinq duels avant la fin des play-offs 1, je n'exclus pas qu'Alexandre Boucaut puisse encore siffler le Sporting", explique le patron des arbitres belges.