Perilli, 33 ans, avait frôlé la médaille aux Jeux de Londres en 2012, perdant un barrage à trois pour les deuxième et troisième places. Il s'agissait déjà du meilleur résultat dans l'histoire de Saint-Marin aux Jeux. Cette fois, elle n'a pas laissé passer sa chance, terminant troisième de la finale avec un total de 29, derrière la Slovaque Zuzana Rehak Stefecekova (43), médaillée d'or, et l'Américaine Kayle Browning (42). Saint-Marin participe aux Jeux depuis l'édition 1960 à Rome. A Tokyo, cinq athlètes représentent la République sérénissime. (Belga)

Perilli, 33 ans, avait frôlé la médaille aux Jeux de Londres en 2012, perdant un barrage à trois pour les deuxième et troisième places. Il s'agissait déjà du meilleur résultat dans l'histoire de Saint-Marin aux Jeux. Cette fois, elle n'a pas laissé passer sa chance, terminant troisième de la finale avec un total de 29, derrière la Slovaque Zuzana Rehak Stefecekova (43), médaillée d'or, et l'Américaine Kayle Browning (42). Saint-Marin participe aux Jeux depuis l'édition 1960 à Rome. A Tokyo, cinq athlètes représentent la République sérénissime. (Belga)