"Je suis Russe et très heureux de pouvoir courir, de pouvoir faire mon métier", a expliqué Vlasov, qui s'était exprimé contre la guerre en Ukraine sur ses réseaux sociaux au début mars. "J'ai essayé de prendre le bon rythme dans le Mur de Huy, j'ai essayé de suivre Dylan Teuns, mais il était très fort, très explosif. J'étais à la limite de mes possibilités. J'aurais pu faire mieux, peut-être, mais j'ai quand même devancé des Alaphilippe, des Pogacar, ma prestation est donc satisfaisante". "Je disputerai Liège-Bastogne-Liège pour la première fois dimanche, tout comme la Flèche Wallonne était ma première. Je pense que ma condition est bonne et ma performance de mercredi m'a mis en confiance. Je veux aussi remercier mon équipe qui m'a placé idéalement dans le Mur de Huy". Quatrième du Tour d'Italie et deuxième de Paris-Nice en 2021, Aleksandr Vlasov s'est souvent montré comme spécialiste de courses par étapes. "Je suis un coureur de tours, je préfère les courses par étapes. Mais j'ai déjà bien presté dans des courses d'un jour, au Tour de Lombardie notamment (3e en 2020). J'essaie toujours d'arriver en bonne forme sur toutes mes courses". (Belga)

"Je suis Russe et très heureux de pouvoir courir, de pouvoir faire mon métier", a expliqué Vlasov, qui s'était exprimé contre la guerre en Ukraine sur ses réseaux sociaux au début mars. "J'ai essayé de prendre le bon rythme dans le Mur de Huy, j'ai essayé de suivre Dylan Teuns, mais il était très fort, très explosif. J'étais à la limite de mes possibilités. J'aurais pu faire mieux, peut-être, mais j'ai quand même devancé des Alaphilippe, des Pogacar, ma prestation est donc satisfaisante". "Je disputerai Liège-Bastogne-Liège pour la première fois dimanche, tout comme la Flèche Wallonne était ma première. Je pense que ma condition est bonne et ma performance de mercredi m'a mis en confiance. Je veux aussi remercier mon équipe qui m'a placé idéalement dans le Mur de Huy". Quatrième du Tour d'Italie et deuxième de Paris-Nice en 2021, Aleksandr Vlasov s'est souvent montré comme spécialiste de courses par étapes. "Je suis un coureur de tours, je préfère les courses par étapes. Mais j'ai déjà bien presté dans des courses d'un jour, au Tour de Lombardie notamment (3e en 2020). J'essaie toujours d'arriver en bonne forme sur toutes mes courses". (Belga)