L'échappée du jour s'est dessinée à 121 km de l'arrivée. Parmi les dix hommes figuraient notamment Jelle Wallays (Lotto Soudal), Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Sergio Henao (UAE Team Emirates) et Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo). Le maillot rouge de leader Dylan Teuns a lui été lâché du peloton à 26 kilomètres de l'arrivée, alors que Movistar puis Astana faisaient le forcing pour reprendre les derniers fuyards. Parmi ces derniers, Philippe Gilbert jouait son va-tout à 13 km de la ligne, seulement suivi par Sergio Henao. Le duo a finalement été repris dès les premières pentes de la montée finale de Mas de la Costa (4 km à 12,3% de moyenne, avec des passages jusqu'à 25%). A 3 km du sommet, Nairo Quintana (Movistar) accélérait le rythme. Seul Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Miguel Angel Lopez (Astana) et Alejandro Valverde (Movistar) étaient en mesure de garder la roue du Colombien. Dans les derniers hectomètres, le champion du monde prenait la tête du groupe et personne n'était capable de le remonter. Lopez et Quintana devaient même laisser quelques longueurs à Valverde et Roglic. Le Colombien d'Astana récupère néanmoins le maillot rouge de leader qu'il avait dû abandonner à Dylan Teuns jeudi. Il devance désormais au classement Roglic de six secondes, Valverde de 16 secondes et Quintana de 27 secondes. L'étape de samedi sera nettement moins vallonnée, avec une seule côte de 2e catégorie au programme. Les coureurs auront 166,9 km à parcourir entre Valls et Igualada. (Belga)