Longtemps dernier vainqueur français de Paris-Tours, de 1956 à... 1998, il fut le rival de Jacques Anquetil et Roger Rivière en poursuite et dans les contre-la-montre. Albert Bouvet avait couru le Tour par six fois entre 1954 et 1962 avant de devenir journaliste et d'entrer dans l'organisation. Né le 28 février 1930, il avait eu une étonnante trajectoire. Apprenti sabotier chez le grand-père de celle qui deviendra sa femme, il avait été tailleur de granit en Bretagne tout en faisant du vélo. Il s'était ensuite orienté vers une carrière professionnelle et avait couru dans l'équipe de France du Tour 1957, le premier gagné par Anquetil. Après avoir arrêté sa carrière en 1964, il fut appelé trois ans plus tard aux services sportifs du Tour de France, où il resta jusqu'en 1995. (Belga)

Longtemps dernier vainqueur français de Paris-Tours, de 1956 à... 1998, il fut le rival de Jacques Anquetil et Roger Rivière en poursuite et dans les contre-la-montre. Albert Bouvet avait couru le Tour par six fois entre 1954 et 1962 avant de devenir journaliste et d'entrer dans l'organisation. Né le 28 février 1930, il avait eu une étonnante trajectoire. Apprenti sabotier chez le grand-père de celle qui deviendra sa femme, il avait été tailleur de granit en Bretagne tout en faisant du vélo. Il s'était ensuite orienté vers une carrière professionnelle et avait couru dans l'équipe de France du Tour 1957, le premier gagné par Anquetil. Après avoir arrêté sa carrière en 1964, il fut appelé trois ans plus tard aux services sportifs du Tour de France, où il resta jusqu'en 1995. (Belga)