Largué au classement général suite à son abandon dimanche (il a pu repartir mais avec une pénalité de 16 heures), Al-Attiyah a devancé, comme la veille, le Français Sébastien Loeb et son copilote liégeois Fabian Lurquin (BRX Hunter), 2e à 4:55., dans cette spéciale longue de 255 km. Le Français Stéphane Peterhansel (Audi) a pris la 3e place à 6:20. et conserve la tête au classement général avec une demi-heure d'avance (29:58.) sur le Tchèque Martin Prokop (Ford Raptor) vainqueur en 2018. Le Français Mathieu Serradori (Century) et le pilote local Yazeed Al Rajhi (Toyota Hilux Overdrive Racing) ont connu de grosses difficultés mardi les forçant à abandonner. En motos, le Britannique Sam Sunderland (GasGas) a pris la tête du classement général grâce à sa deuxième place mardi dans le sillage de l'Autrichien Matthias Walkner (KTM), le lauréat du jour. Sunderland a fini à 1:01 de Walkner et détrône l'Argentin Kevin Benavides (KTM), 10e seulement de la spéciale du jour à 11:14. Sunderland possède 4:24 d'avance sur Walkner au général et 4:28 sur Kevin Benavides. En SSV, contraint à l'abandon la veille en raison d'un bris de différentiel, Guillaume de Mévius et Tom Colsoul (OT3) ont pu repartir avec une grosse pénalité de 18 heures. Mardi, le duo a connu de nouveaux soucis restant bloqué après 7 kilomètres à peine, durant plus d'une heure, écopant d'une nouvelle pénalité de 16 heures à l'arrivée. Le Chilien 'Chaleco' Lopez Contardo (South Racing Can-Am), 4e du jour à 23:01., conserve la tête des prototypes légers. La victoire mardi est revenue à l'Américain Seth Quintero. L'épreuve s'achève dimanche. (Belga)

Largué au classement général suite à son abandon dimanche (il a pu repartir mais avec une pénalité de 16 heures), Al-Attiyah a devancé, comme la veille, le Français Sébastien Loeb et son copilote liégeois Fabian Lurquin (BRX Hunter), 2e à 4:55., dans cette spéciale longue de 255 km. Le Français Stéphane Peterhansel (Audi) a pris la 3e place à 6:20. et conserve la tête au classement général avec une demi-heure d'avance (29:58.) sur le Tchèque Martin Prokop (Ford Raptor) vainqueur en 2018. Le Français Mathieu Serradori (Century) et le pilote local Yazeed Al Rajhi (Toyota Hilux Overdrive Racing) ont connu de grosses difficultés mardi les forçant à abandonner. En motos, le Britannique Sam Sunderland (GasGas) a pris la tête du classement général grâce à sa deuxième place mardi dans le sillage de l'Autrichien Matthias Walkner (KTM), le lauréat du jour. Sunderland a fini à 1:01 de Walkner et détrône l'Argentin Kevin Benavides (KTM), 10e seulement de la spéciale du jour à 11:14. Sunderland possède 4:24 d'avance sur Walkner au général et 4:28 sur Kevin Benavides. En SSV, contraint à l'abandon la veille en raison d'un bris de différentiel, Guillaume de Mévius et Tom Colsoul (OT3) ont pu repartir avec une grosse pénalité de 18 heures. Mardi, le duo a connu de nouveaux soucis restant bloqué après 7 kilomètres à peine, durant plus d'une heure, écopant d'une nouvelle pénalité de 16 heures à l'arrivée. Le Chilien 'Chaleco' Lopez Contardo (South Racing Can-Am), 4e du jour à 23:01., conserve la tête des prototypes légers. La victoire mardi est revenue à l'Américain Seth Quintero. L'épreuve s'achève dimanche. (Belga)