Parti dès les premières centaines de mètres de la course en compagnie de trois autres coureurs, Aimé De Gendt a tenté de conserver un maximum d'énergie pour le final. "Il n'y a pas eu beaucoup de bagarre pour prendre l'échappée. Une fois à l'avant, ce n'était pas trop compliqué. On a roulé 120 km calmement et ensuite on y a été plein gaz. Je me sentais le plus fort dans le final, et j'ai décidé de me défaire des autres coureurs pour résister le plus longtemps possible et peut-être décrocher la combativité." Accusé de ne pas avoir collaboré pleinement, De Gendt ne s'est pas attiré les amitiés de ses compagnons d'échappée mais a atteint son objectif. Il partira avec le dossard rouge jeudi lors de la 12e étape. "Je suis très heureux d'avoir pu monter sur le podium du Tour. Ça ne dure pas très longtemps mais ça reste marquant. L'an dernier je courais pour Sport Vlaanderen-Baloise. Cette saison je suis avec Wanty-Gobert. C'est un pas en avant. Nous étions 21 à vouloir participer au Tour. J'ai beaucoup travaillé pour intégrer la sélection et je suis donc très content d'avoir pu montrer ce dont j'étais capable sur ces routes. Je vais à nouveau tenter de prendre une échappée dans les prochaines étapes mais je dois avant tout aider Guillaume Martin et Xandro Meurisse." (Belga)

Parti dès les premières centaines de mètres de la course en compagnie de trois autres coureurs, Aimé De Gendt a tenté de conserver un maximum d'énergie pour le final. "Il n'y a pas eu beaucoup de bagarre pour prendre l'échappée. Une fois à l'avant, ce n'était pas trop compliqué. On a roulé 120 km calmement et ensuite on y a été plein gaz. Je me sentais le plus fort dans le final, et j'ai décidé de me défaire des autres coureurs pour résister le plus longtemps possible et peut-être décrocher la combativité." Accusé de ne pas avoir collaboré pleinement, De Gendt ne s'est pas attiré les amitiés de ses compagnons d'échappée mais a atteint son objectif. Il partira avec le dossard rouge jeudi lors de la 12e étape. "Je suis très heureux d'avoir pu monter sur le podium du Tour. Ça ne dure pas très longtemps mais ça reste marquant. L'an dernier je courais pour Sport Vlaanderen-Baloise. Cette saison je suis avec Wanty-Gobert. C'est un pas en avant. Nous étions 21 à vouloir participer au Tour. J'ai beaucoup travaillé pour intégrer la sélection et je suis donc très content d'avoir pu montrer ce dont j'étais capable sur ces routes. Je vais à nouveau tenter de prendre une échappée dans les prochaines étapes mais je dois avant tout aider Guillaume Martin et Xandro Meurisse." (Belga)