Le transfert d'Edmilson Junior du Standard au club qatari d'Al-Duhail remonte à 2018. Le transfert aurait coûté environ 2 millions d'euros, soit 800 000 euros de plus que le montant que les Rouches ont payé deux ans plus tôt pour acquérir l'ailier à Saint-Trond. Pour ce nouveau transfert, les Canaris ont reçu 320 000 euros supplémentaires, car ils avaient mis dans le contrat d'Edmilson une clause selon laquelle les Limbourgeois recevaient 40% de la plus-value du prochain transfert. Et 40% de 800.000 euros, ça fait 320.000. Jusqu'ici tout va bien.

Mais l'année dernière, Saint-Trond et Sport/Foot Magazine ont découvert que ces montants n'étaient pas corrects. Le Standard aurait reçu plus de 5 millions d'euros d'Al-Duhail et c'est donc 1,5 million d'euros qu' auraient donc dû recevoir les Canaris de la part du club liégeois. La direction du club limbourgeois n'est pas restée les bras croisés et a intenté une action civile contre le Standard.

Aujourd'hui, près de deux ans plus tard, le parquet du Limbourg estime que le club wallon a effectivement trompé le STVV et a transmis l'affaire à la Chambre du conseil d'Hasselt. La chambre traitera l'affaire ce vendredi.

Le président du StandardBruno Venanzi est soupçonné de faux et d'usage de faux. Il risque donc une peine de prison. Mais les sanctions pourraient être encore pires pour le club. En effet, si la FIFA se saisit de l'affaire, le Standard pourrait également être lourdement sanctionné. Le club liégeois pourrait se voir infliger une amende, une interdiction de transferts et/ou une exclusion des compétitions européennes.

Le transfert d'Edmilson Junior du Standard au club qatari d'Al-Duhail remonte à 2018. Le transfert aurait coûté environ 2 millions d'euros, soit 800 000 euros de plus que le montant que les Rouches ont payé deux ans plus tôt pour acquérir l'ailier à Saint-Trond. Pour ce nouveau transfert, les Canaris ont reçu 320 000 euros supplémentaires, car ils avaient mis dans le contrat d'Edmilson une clause selon laquelle les Limbourgeois recevaient 40% de la plus-value du prochain transfert. Et 40% de 800.000 euros, ça fait 320.000. Jusqu'ici tout va bien. Mais l'année dernière, Saint-Trond et Sport/Foot Magazine ont découvert que ces montants n'étaient pas corrects. Le Standard aurait reçu plus de 5 millions d'euros d'Al-Duhail et c'est donc 1,5 million d'euros qu' auraient donc dû recevoir les Canaris de la part du club liégeois. La direction du club limbourgeois n'est pas restée les bras croisés et a intenté une action civile contre le Standard.Aujourd'hui, près de deux ans plus tard, le parquet du Limbourg estime que le club wallon a effectivement trompé le STVV et a transmis l'affaire à la Chambre du conseil d'Hasselt. La chambre traitera l'affaire ce vendredi. Le président du StandardBruno Venanzi est soupçonné de faux et d'usage de faux. Il risque donc une peine de prison. Mais les sanctions pourraient être encore pires pour le club. En effet, si la FIFA se saisit de l'affaire, le Standard pourrait également être lourdement sanctionné. Le club liégeois pourrait se voir infliger une amende, une interdiction de transferts et/ou une exclusion des compétitions européennes.