Rossel, champion du monde français de WRC3 a pris la tête du classement samedi après-midi et n'a cessé d'accroître son avance pour s'imposer avec 22 secondes d'avance. Il peut se réjouir d'une course sans faille. Le deuxième pilote qui a réalisé un sans-faute ce week-end est Adrian Fernémont. Comme Rossel n'a pu marquer aucun point pour le BRC, il a pris la deuxième place avec les points attachés à la victoire. Plus tôt cette saison, Fernémont a remporté le Rallye de Wallonie et le Rallye du Condroz. "C'était un rallye très difficile dans lequel nous n'avons pas commis de faute. C'est là que se trouvait la clé du succès", a expliqué le champion qui après avoir remporté le titre en 2019, se succède à lui-même au palmarès. Grégoire Munster et Ghislain de Mévius ont tout fait pour réduire l'écart lors de la dernière journée, mais ils ont finalement échoué. Dimanche matin, ils ont tous deux fait une erreur. Dans une fin de rallye palpitante, Grégoire Munster a arraché la troisième place à de Mévius. La différence entre les deux pilotes est de 8/10e de seconde à l'arrivée à 30.2 et 31.0 secondes de Rossel. Grâce au changement de position lors de l'avant-dernière étape, Grégoire Munster se retrouve deuxième au classement final du BRC avec 125 points pour 123 à de Mévius. Fernémont s'impose avec 135 unités. Grégoire Munster est vice-champion de Belgique, son frère Charles Munster est champion de Belgique junior malgré son abandon samedi. Son équipe BMA a travaillé toute la nuit et a préparé la voiture pour la deuxième journée afin que Charles Munster puisse célébrer son titre. En GT, Stefaan Prinzie (Alpine A110 Rally RGT) enlève le titre de champion. (Belga)

Rossel, champion du monde français de WRC3 a pris la tête du classement samedi après-midi et n'a cessé d'accroître son avance pour s'imposer avec 22 secondes d'avance. Il peut se réjouir d'une course sans faille. Le deuxième pilote qui a réalisé un sans-faute ce week-end est Adrian Fernémont. Comme Rossel n'a pu marquer aucun point pour le BRC, il a pris la deuxième place avec les points attachés à la victoire. Plus tôt cette saison, Fernémont a remporté le Rallye de Wallonie et le Rallye du Condroz. "C'était un rallye très difficile dans lequel nous n'avons pas commis de faute. C'est là que se trouvait la clé du succès", a expliqué le champion qui après avoir remporté le titre en 2019, se succède à lui-même au palmarès. Grégoire Munster et Ghislain de Mévius ont tout fait pour réduire l'écart lors de la dernière journée, mais ils ont finalement échoué. Dimanche matin, ils ont tous deux fait une erreur. Dans une fin de rallye palpitante, Grégoire Munster a arraché la troisième place à de Mévius. La différence entre les deux pilotes est de 8/10e de seconde à l'arrivée à 30.2 et 31.0 secondes de Rossel. Grâce au changement de position lors de l'avant-dernière étape, Grégoire Munster se retrouve deuxième au classement final du BRC avec 125 points pour 123 à de Mévius. Fernémont s'impose avec 135 unités. Grégoire Munster est vice-champion de Belgique, son frère Charles Munster est champion de Belgique junior malgré son abandon samedi. Son équipe BMA a travaillé toute la nuit et a préparé la voiture pour la deuxième journée afin que Charles Munster puisse célébrer son titre. En GT, Stefaan Prinzie (Alpine A110 Rally RGT) enlève le titre de champion. (Belga)