"Les deux parties ont décidé par consentement mutuel de mettre un terme à leur partenariat fin 2016. Nous voulons remercier l'IAAF pour sa coopération fructueuse et professionnelle et nous lui souhaitons le meilleur pour l'avenir", a déclaré vendredi le porte-parole d'Adidas Oliver Brüggen qui a précisé que la décision n'était pas liée au scandale de corruption entourant l'ancien-président de l'IAAF, Lamine Diack. Adidas avait signé en 2008 avec l'IAAF un partenariat qui devait durer 11 ans. La marque allemande a décidé de consacrer son investissement aux athlètes individuellement. En janvier déjà, Adidas avait laissé sous-entendre qu'il ne voulait pas aller jusqu'au bout de son contrat avec l'instance internationale d'athlétisme. Nike avait alors été cité comme le successeur. (Belga)

"Les deux parties ont décidé par consentement mutuel de mettre un terme à leur partenariat fin 2016. Nous voulons remercier l'IAAF pour sa coopération fructueuse et professionnelle et nous lui souhaitons le meilleur pour l'avenir", a déclaré vendredi le porte-parole d'Adidas Oliver Brüggen qui a précisé que la décision n'était pas liée au scandale de corruption entourant l'ancien-président de l'IAAF, Lamine Diack. Adidas avait signé en 2008 avec l'IAAF un partenariat qui devait durer 11 ans. La marque allemande a décidé de consacrer son investissement aux athlètes individuellement. En janvier déjà, Adidas avait laissé sous-entendre qu'il ne voulait pas aller jusqu'au bout de son contrat avec l'instance internationale d'athlétisme. Nike avait alors été cité comme le successeur. (Belga)