Exempté de premier tour, le Belge a encaissé un waza-ari après 1:15 de combat et n'a pas été capable de trouver la faille chez son adversaire dans une seconde moitié de duel fermée. Début avril, le Liégeois avait impressionné pour sa première participation dans un tournoi du même niveau. Sur les tatamis d'Antalya, en Turquie, il était parvenu à monter sur la troisième marche du podium. Cette performance lui a permis de grimper de près de 100 places au classement de la fédération internationale de judo (IJF). Umayev, qui revient cette saison après une grave blessure au genou qui l'a tenu éloigné des compétitions en 2021, était le seul Belge engagé dans la capitale géorgienne lors de cette quatrième des neuf levées du Grand Chelem de la saison. (Belga)

Exempté de premier tour, le Belge a encaissé un waza-ari après 1:15 de combat et n'a pas été capable de trouver la faille chez son adversaire dans une seconde moitié de duel fermée. Début avril, le Liégeois avait impressionné pour sa première participation dans un tournoi du même niveau. Sur les tatamis d'Antalya, en Turquie, il était parvenu à monter sur la troisième marche du podium. Cette performance lui a permis de grimper de près de 100 places au classement de la fédération internationale de judo (IJF). Umayev, qui revient cette saison après une grave blessure au genou qui l'a tenu éloigné des compétitions en 2021, était le seul Belge engagé dans la capitale géorgienne lors de cette quatrième des neuf levées du Grand Chelem de la saison. (Belga)