Alors que les deux équipes rejoignaient les vestiaires à la mi-temps, le défenseur sénégalais est intervenu dans une discussion entre Selim Amallah et Björn Engels. Seck a ensuite disjoncté lorsque le Marocain s'est adressé à lui, provoquant un début de bagarre générale devant les bancs, avant d'être exclu par Lawrence Visser. Le Standard s'est finalement imposé 2-3. Selon divers médias, Seck aurait entendu des propos racistes de la part d'Amallah mais le joueur marocain s'est empressé de mettre un terme aux rumeurs. "Les gens parlent mais ne savent rien. Des propos racistes alors que je suis moi-même originaire d'Afrique", a écrit Amallah sur Instagram. "Je pense avoir été assez bien éduqué pour que des propos stupides ne sortent de ma bouche. Dieu seul connaît la vérité et c'est tout ce qui m'importe." (Belga)

Alors que les deux équipes rejoignaient les vestiaires à la mi-temps, le défenseur sénégalais est intervenu dans une discussion entre Selim Amallah et Björn Engels. Seck a ensuite disjoncté lorsque le Marocain s'est adressé à lui, provoquant un début de bagarre générale devant les bancs, avant d'être exclu par Lawrence Visser. Le Standard s'est finalement imposé 2-3. Selon divers médias, Seck aurait entendu des propos racistes de la part d'Amallah mais le joueur marocain s'est empressé de mettre un terme aux rumeurs. "Les gens parlent mais ne savent rien. Des propos racistes alors que je suis moi-même originaire d'Afrique", a écrit Amallah sur Instagram. "Je pense avoir été assez bien éduqué pour que des propos stupides ne sortent de ma bouche. Dieu seul connaît la vérité et c'est tout ce qui m'importe." (Belga)