Le pilote français occupait la 5e place au général. A 48 ans, le nonuple champion du monde WRC effectue une "pige" pour Ford comme au rallye de Monte Carlo qu'il avait remporté en janvier. Selon M-Sport Ford, un incendie s'est déclaré dans le compartiment moteur de la voiture de Loeb à l'issue de la 4e spéciale, l'empêchant de poursuivre le rallye. "C'est frustrant d'abandonner ainsi car les sensations étaient bonnes, la voiture était bonne et nous nous étions bien préparés (...). Le rallye est très dur, beaucoup de poussière et de pierres. C'est décevant mais nous n'y pouvons rien", a déclaré Loeb. Sa précédente et seul participation jusque-là au rallye du Kenya remontait à 2002. Cette épreuve avait été ensuite retirée du calendrier du championnat du monde WRC avant d'y faire son retour l'an dernier, la victoire revenant à l'octuple champion du monde Sébastien Ogier (Toyota). Ce dernier occupait vendredi à l'issue de la 4e spéciale la 2e place derrière le Britannique Elfyn Evans, également sur Toyota. Thierry Neuville (Hyundai) avance du coup au classement et pointe en 7e position provisoire à 1:03.4 (Belga)

Le pilote français occupait la 5e place au général. A 48 ans, le nonuple champion du monde WRC effectue une "pige" pour Ford comme au rallye de Monte Carlo qu'il avait remporté en janvier. Selon M-Sport Ford, un incendie s'est déclaré dans le compartiment moteur de la voiture de Loeb à l'issue de la 4e spéciale, l'empêchant de poursuivre le rallye. "C'est frustrant d'abandonner ainsi car les sensations étaient bonnes, la voiture était bonne et nous nous étions bien préparés (...). Le rallye est très dur, beaucoup de poussière et de pierres. C'est décevant mais nous n'y pouvons rien", a déclaré Loeb. Sa précédente et seul participation jusque-là au rallye du Kenya remontait à 2002. Cette épreuve avait été ensuite retirée du calendrier du championnat du monde WRC avant d'y faire son retour l'an dernier, la victoire revenant à l'octuple champion du monde Sébastien Ogier (Toyota). Ce dernier occupait vendredi à l'issue de la 4e spéciale la 2e place derrière le Britannique Elfyn Evans, également sur Toyota. Thierry Neuville (Hyundai) avance du coup au classement et pointe en 7e position provisoire à 1:03.4 (Belga)