Jens Keukeleire a passé une IRM lundi lors de la première journée de repos du Tour. "Jens souffre d'une fracture du péroné et il a contusions à la cuisse", explique Servaas Bingé, le médecin de l'équipe Lotto Soudal. "Son genou est instable en raison d'une tension des ligaments et il est impossible pour lui de rouler. Nous avons pratiqué une ponction pour drainer le sang superflu et enlever le gonflement, mais cela ne s'est pas avéré être la solution. Prendre le départ de l'étape n'est pas une option. Jens va porter une attelle pendant deux semaines et il ne pourra pas faire d'exercices exigeants les quatre prochaines semaines". Jens Keukeleire a chuté en début d'étape, dans une chute qui a impliqué plusieurs coureurs, dont l'Australien Richie Porte (BMC), qui a aussi abandonné, clavicule cassée. "Tout le monde a parlé de la nervosité et des pavés hier mais le crash dans lequel Richie Porte et moi avons été impliqués n'a rien à voir avec cela. Michael Valgren a eu un problème de chaîne, qui a causé la chute. Mon genou me faisait mal mais ce n'est qu'après l'étape qu'il a commencé à gonfler. J'espère que ça irait mieux après un jour de repos mais le verdict est tombé aujourd'hui", déclare Jens Keukeleire, qui a terminé 142e de l'étape, à 16:09 du vainqueur Dylan Groenewegen. "J'étais venu sur le Tour pour oublier mon printemps marqué par la malchance et c'est vraiment dommage que je doive abandonner. Il est trop tôt pour parler d'un retour, mais j'espère pouvoir rouler en dernière partie de saison". Jens Keukeleire est le second coureur belge, et le second coureur de Lotto Soudal, qui quitte la Grande Boucle, après Tiesj Benoot. Celui-ci avait abandonné après une chute dans la 5e étape. (Belga)

Jens Keukeleire a passé une IRM lundi lors de la première journée de repos du Tour. "Jens souffre d'une fracture du péroné et il a contusions à la cuisse", explique Servaas Bingé, le médecin de l'équipe Lotto Soudal. "Son genou est instable en raison d'une tension des ligaments et il est impossible pour lui de rouler. Nous avons pratiqué une ponction pour drainer le sang superflu et enlever le gonflement, mais cela ne s'est pas avéré être la solution. Prendre le départ de l'étape n'est pas une option. Jens va porter une attelle pendant deux semaines et il ne pourra pas faire d'exercices exigeants les quatre prochaines semaines". Jens Keukeleire a chuté en début d'étape, dans une chute qui a impliqué plusieurs coureurs, dont l'Australien Richie Porte (BMC), qui a aussi abandonné, clavicule cassée. "Tout le monde a parlé de la nervosité et des pavés hier mais le crash dans lequel Richie Porte et moi avons été impliqués n'a rien à voir avec cela. Michael Valgren a eu un problème de chaîne, qui a causé la chute. Mon genou me faisait mal mais ce n'est qu'après l'étape qu'il a commencé à gonfler. J'espère que ça irait mieux après un jour de repos mais le verdict est tombé aujourd'hui", déclare Jens Keukeleire, qui a terminé 142e de l'étape, à 16:09 du vainqueur Dylan Groenewegen. "J'étais venu sur le Tour pour oublier mon printemps marqué par la malchance et c'est vraiment dommage que je doive abandonner. Il est trop tôt pour parler d'un retour, mais j'espère pouvoir rouler en dernière partie de saison". Jens Keukeleire est le second coureur belge, et le second coureur de Lotto Soudal, qui quitte la Grande Boucle, après Tiesj Benoot. Celui-ci avait abandonné après une chute dans la 5e étape. (Belga)