Contador a terminé trois fois sur la plus haute marche du podium du Tour, en 2007, 2009 et 2010. Sa dernière victoire lui a cependant été retirée en raison de son contrôle positif au clenbutérol. Depuis lors, il a terminé troisième en 2013 et cinquième en 2015. Il a également dû abandonner en 2014 et 2016. Malgré le temps qui passe, l'Espagnol est encore convaincu qu'il peut une nouvelle fois ajouter la plus prestigieuse course à étapes à son palmarès. "Si les gens pensent qu'accrocher une victoire finale sur le Tour est plus compliqué avec le poids des ans, cela me motive encore plus pour leur prouver le contraire", a déclaré Contador. "Gagner n'est pas qu'une question d'âge. Ce qui est important pour le moment, ce sont les résultats de mes tests et ils prouvent que j'ai encore les capacités pour l'emporter. Je ne prête pas trop attention aux statistiques concernant l'âge des vainqueurs." Pourtant, seul quatre coureurs de plus de 34 ans sont parvenus à ramener le maillot jaune sur les Champs Elysées. Cadel Evans était le dernier, vainqueur de l'édition 2011 alors qu'il avait 34 ans. Après six ans au sein de l'équipe Saxo/Tinkoff, Alberto Contador court désormais pour l'équipe Trek-Segafredo. Sur le Tour 2017, il sera accompagné du Néerlandais Bauke Mollema, qui compte déjà trois top 10, et du Colombien Jaralinson Pantano, qui a prouvé l'année dernière ses capacités en montagne, vainqueur d'une étape. "Nous aurons une équipe très compétitive. Je suis très confiant", a ajouté Contador. L'Espagnol aura fort à faire s'il veut battre Chris Froome et son équipe de la Sky, impressionnante de bout en bout en 2016. "Il a gagné trois des quatre dernières éditions (et même quatre des cinq dernières, ndlr) et il possède une équipe très forte. Cela fait de lui mon plus grand rival", a conclu Contador. (Belga)

Contador a terminé trois fois sur la plus haute marche du podium du Tour, en 2007, 2009 et 2010. Sa dernière victoire lui a cependant été retirée en raison de son contrôle positif au clenbutérol. Depuis lors, il a terminé troisième en 2013 et cinquième en 2015. Il a également dû abandonner en 2014 et 2016. Malgré le temps qui passe, l'Espagnol est encore convaincu qu'il peut une nouvelle fois ajouter la plus prestigieuse course à étapes à son palmarès. "Si les gens pensent qu'accrocher une victoire finale sur le Tour est plus compliqué avec le poids des ans, cela me motive encore plus pour leur prouver le contraire", a déclaré Contador. "Gagner n'est pas qu'une question d'âge. Ce qui est important pour le moment, ce sont les résultats de mes tests et ils prouvent que j'ai encore les capacités pour l'emporter. Je ne prête pas trop attention aux statistiques concernant l'âge des vainqueurs." Pourtant, seul quatre coureurs de plus de 34 ans sont parvenus à ramener le maillot jaune sur les Champs Elysées. Cadel Evans était le dernier, vainqueur de l'édition 2011 alors qu'il avait 34 ans. Après six ans au sein de l'équipe Saxo/Tinkoff, Alberto Contador court désormais pour l'équipe Trek-Segafredo. Sur le Tour 2017, il sera accompagné du Néerlandais Bauke Mollema, qui compte déjà trois top 10, et du Colombien Jaralinson Pantano, qui a prouvé l'année dernière ses capacités en montagne, vainqueur d'une étape. "Nous aurons une équipe très compétitive. Je suis très confiant", a ajouté Contador. L'Espagnol aura fort à faire s'il veut battre Chris Froome et son équipe de la Sky, impressionnante de bout en bout en 2016. "Il a gagné trois des quatre dernières éditions (et même quatre des cinq dernières, ndlr) et il possède une équipe très forte. Cela fait de lui mon plus grand rival", a conclu Contador. (Belga)