Avec ce doublé, la Chine a désormais raflé les neuf médailles d'or distribuées jusque-là à tous les étages des plongeoirs. Quatre épreuves restent à disputer. En s'imposant dès ses treize ans, Chen Yuxi est devenue la plus jeune plongeuse sacrée championne du monde à 10 m depuis 28 ans. En 1991, une autre Chinoise, Fu Mingxia, avait été couronnée encore plus jeune, à douze ans seulement. Lu Wei, sa dauphine, n'est elle aussi âgée que de treize ans. En natation artistique, la Russie a obtenu un cinquième titre sur les six décernés, en solo libre, avec Svetlana Romashina (97,1333). La course en eau libre du jour, le 5 km dames, a elle souri à la Brésilienne Ana Marcela Cunha, victorieuse de sa quatrième médaille d'or mondiale, après trois conquises sur 25 km (2011, 2015 et 2017), en 57 min 56 sec. Une seconde devant la Française Aurélie Muller, qui, à 29 ans, s'est offert la sixième médaille mondiale de sa carrière, trois jours après être passée d'extrême justesse à côté de la qualification olympique. (Belga)