Repoussées de trois mois en raison de la crise du Covid-19, les 24 Heures de Spa-Francorchamps, qui se dérouleront à huis clos, accueilleront 56 équipages, soit une diminution de 16 équipages par rapport à l'édition 2019. Onze marques différentes seront représentées alors qu'une bonne quinzaine d'équipages, au minimum, peuvent revendiquer un succès au classement général et ainsi succéder à la Porsche du Danois Michael Christensen, l'Autrichien Richard Lietz et le Français Kévin Estre, vainqueurs en 2019. Douze pilotes Belges seront au départ. Maxime Soulet (Bentley), Dries Vanthoor, Charles Weerts, Frédéric Vervisch (Audi) ou encore Laurens Vanthoor (Porsche) briguent un succès au classement général alors que les sept autres représentants tenteront avant tout d'aller chercher un résultat dans les différentes catégories, dont l'ancien vainqueur en 2016 Maxime Martin (Aston Martin), engagé en Pro-Am Cup. À noter que les jeunes Baptiste Moulin (Lamborghini) et Benjamin Lessennes (BMW) disputeront leurs premières 24 Heures. Deux équipes belges seront présentes avec quatre Audi R8 LMS pour l'équipe WRT et une BMW M6 GT3 pour Boutsen Ginion. Les 24 Heures de Spa-Francorchamps figurent au programme des championnat GT World Challenge Europe Endurance (ex-Blancpain GT Series) et l'Intercontinental GT Challenge. La 72e édition se déroulera du 22 au 25 octobre. S'il avait été question d'allonger exceptionnellement la durée de la course d'une heure en raison du changement d'heure prévu au moment de la course, la durée à bien été ramenée à 24 heures en raison de l'absence du public. Elle débutera à 15h30 le samedi 24 et s'achèvera à 14h30 le dimanche 25. (Belga)

Repoussées de trois mois en raison de la crise du Covid-19, les 24 Heures de Spa-Francorchamps, qui se dérouleront à huis clos, accueilleront 56 équipages, soit une diminution de 16 équipages par rapport à l'édition 2019. Onze marques différentes seront représentées alors qu'une bonne quinzaine d'équipages, au minimum, peuvent revendiquer un succès au classement général et ainsi succéder à la Porsche du Danois Michael Christensen, l'Autrichien Richard Lietz et le Français Kévin Estre, vainqueurs en 2019. Douze pilotes Belges seront au départ. Maxime Soulet (Bentley), Dries Vanthoor, Charles Weerts, Frédéric Vervisch (Audi) ou encore Laurens Vanthoor (Porsche) briguent un succès au classement général alors que les sept autres représentants tenteront avant tout d'aller chercher un résultat dans les différentes catégories, dont l'ancien vainqueur en 2016 Maxime Martin (Aston Martin), engagé en Pro-Am Cup. À noter que les jeunes Baptiste Moulin (Lamborghini) et Benjamin Lessennes (BMW) disputeront leurs premières 24 Heures. Deux équipes belges seront présentes avec quatre Audi R8 LMS pour l'équipe WRT et une BMW M6 GT3 pour Boutsen Ginion. Les 24 Heures de Spa-Francorchamps figurent au programme des championnat GT World Challenge Europe Endurance (ex-Blancpain GT Series) et l'Intercontinental GT Challenge. La 72e édition se déroulera du 22 au 25 octobre. S'il avait été question d'allonger exceptionnellement la durée de la course d'une heure en raison du changement d'heure prévu au moment de la course, la durée à bien été ramenée à 24 heures en raison de l'absence du public. Elle débutera à 15h30 le samedi 24 et s'achèvera à 14h30 le dimanche 25. (Belga)