L'arbitre Bram Van Driessche avait interrompu le choc wallon entre le Standard et Charleroi juste avant le coup de sifflet final suite au comportement des supporters. Des premiers fumigènes ont été lancés sur la pelouse de Sclessin juste après le 1-1 inscrit par Mpoku à la 90e minute. Une deuxième volée a suivi après la carte rouge d'Ilaimaharitra dans les arrêts de jeu. Avant le match, du matériel pyrotechnique avait également été utilisé.

Après l'interruption de dix minutes, les arrêts de jeu ont pu être joués sans le moindre incident, au contraire de Saint-Trond-Genk un jour plus tôt. La procédure disciplinaire autour ce derby arrêté sera abordée ce vendredi.