"Une année olympique est toujours une année particulière pour le Mémorial Van Damme", a confié le directeur du meeting Cédric Van Branteghem en conférence de presse jeudi. "Nous pouvons compter sur la présence de 35 médaillés olympiques dont 17 en or. De plus, les médaillés belges seront mis à l'honneur." Pour son 45e anniversaire, le meeting bruxellois proposera une nouvelle fois un programme alléchant qui débutera par le 400m messieurs avec notamment Kevin Borlée, Alexandre Doom et Jonathan Sacoor mais aussi le Grenadien Kirani James, médaillé de bronze à Tokyo, l'Américain Michael Cherry ou encore le Jamaïcain Christopher Taylor. Chez les dames, le tour de piste sera organisé sous forme de duel entre la Belgique et les Pays-Bas avec les Belgian Cheetahs. Camille Laus, Paulien Couckuyt et Naomi Van Den Broeck ont déjà confirmé leur présence. "Nous attendons encore le nom de la 4e Cheetah. Côté néerlandais, Femke Bol sera malheureusement absente", a précisé Van Branteghem. Toujours sur les sprints, le 100m messieurs sera également à suivre avec l'Américain Trayvon Bromell, l'homme le plus rapide de l'année en 9.77, mais aussi son compatriote Fred Kerley, 2e à Tokyo, le Kényan Ferdinand Omurwa ou le Sud-Africain Akani Simbine. La discipline la plus attendue sera sans aucun doute le 200m dames avec la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, triple championne olympique sur 100, 200 et 4x100m à Tokyo, la Namibienne Christine Mboma, médaillée d'argent à Tokyo ou encore la Britannique Dina Asher-Smith, championne du monde 2019 mais forfait à Tokyo. Côté belge, Rani Rosius et Imke Vervaet, demi-finaliste aux JO, seront de la partie. Le détenteur du record du monde du 400m haies, le Norvégien Karsten Warholm, sera également présent à Bruxelles. Les organisateurs comptent d'ailleurs sur le champion olympique pour faire tomber le record du meeting sur la distance, toujours détenu depuis 1986 par l'Américain Andre Philips en 47.15. Sur les courses de demi-fond, le 3.000 m dames sera aussi à suivre tout comme le 1.500 m messieurs avec le champion olympique Jakob Ingebritsen et Ismael Debjani côté belge. La dernière course de la soirée sera le 800m dames. En ce qui concerne les sauts, le concours de la perche devrait attirer tous les regards avec la présence d'Armand Duplantis, champion olympique et détenteur du record du monde. "Il nous a promis un nouveau record, espérons que les conditions seront bonnes et qu'il sera toujours en forme", a ajouté Van Branteghem. Un concours auquel participera également l'Américain Sam Kendricks et le détenteur du record de Belgique Ben Broeders. Le concours du saut en hauteur permettra au public de voir aussi le gratin mondial avec le top 6 des derniers Jeux Olympiques qui a confirmé sa présence en plus de Nafi Thiam, qui se remet toujours de ses douleurs à la nuque. "Nous attendons la confirmation, mais les premiers signaux sont positifs." Pour le lancer du disque hommes et dames, ces concours n'auront pas lieu le vendredi dans le stade mais le mercredi 1er septembre à partir de 16h00 au Bois de la Cambre. "Nous avons dû réserver un grand espace pour la sécurité, mais il fallait que cette zone soit plate pour être homologuée. Pour les deux concours, nous aurons aussi la chance d'avoir les deux podiums olympiques." (Belga)

"Une année olympique est toujours une année particulière pour le Mémorial Van Damme", a confié le directeur du meeting Cédric Van Branteghem en conférence de presse jeudi. "Nous pouvons compter sur la présence de 35 médaillés olympiques dont 17 en or. De plus, les médaillés belges seront mis à l'honneur." Pour son 45e anniversaire, le meeting bruxellois proposera une nouvelle fois un programme alléchant qui débutera par le 400m messieurs avec notamment Kevin Borlée, Alexandre Doom et Jonathan Sacoor mais aussi le Grenadien Kirani James, médaillé de bronze à Tokyo, l'Américain Michael Cherry ou encore le Jamaïcain Christopher Taylor. Chez les dames, le tour de piste sera organisé sous forme de duel entre la Belgique et les Pays-Bas avec les Belgian Cheetahs. Camille Laus, Paulien Couckuyt et Naomi Van Den Broeck ont déjà confirmé leur présence. "Nous attendons encore le nom de la 4e Cheetah. Côté néerlandais, Femke Bol sera malheureusement absente", a précisé Van Branteghem. Toujours sur les sprints, le 100m messieurs sera également à suivre avec l'Américain Trayvon Bromell, l'homme le plus rapide de l'année en 9.77, mais aussi son compatriote Fred Kerley, 2e à Tokyo, le Kényan Ferdinand Omurwa ou le Sud-Africain Akani Simbine. La discipline la plus attendue sera sans aucun doute le 200m dames avec la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, triple championne olympique sur 100, 200 et 4x100m à Tokyo, la Namibienne Christine Mboma, médaillée d'argent à Tokyo ou encore la Britannique Dina Asher-Smith, championne du monde 2019 mais forfait à Tokyo. Côté belge, Rani Rosius et Imke Vervaet, demi-finaliste aux JO, seront de la partie. Le détenteur du record du monde du 400m haies, le Norvégien Karsten Warholm, sera également présent à Bruxelles. Les organisateurs comptent d'ailleurs sur le champion olympique pour faire tomber le record du meeting sur la distance, toujours détenu depuis 1986 par l'Américain Andre Philips en 47.15. Sur les courses de demi-fond, le 3.000 m dames sera aussi à suivre tout comme le 1.500 m messieurs avec le champion olympique Jakob Ingebritsen et Ismael Debjani côté belge. La dernière course de la soirée sera le 800m dames. En ce qui concerne les sauts, le concours de la perche devrait attirer tous les regards avec la présence d'Armand Duplantis, champion olympique et détenteur du record du monde. "Il nous a promis un nouveau record, espérons que les conditions seront bonnes et qu'il sera toujours en forme", a ajouté Van Branteghem. Un concours auquel participera également l'Américain Sam Kendricks et le détenteur du record de Belgique Ben Broeders. Le concours du saut en hauteur permettra au public de voir aussi le gratin mondial avec le top 6 des derniers Jeux Olympiques qui a confirmé sa présence en plus de Nafi Thiam, qui se remet toujours de ses douleurs à la nuque. "Nous attendons la confirmation, mais les premiers signaux sont positifs." Pour le lancer du disque hommes et dames, ces concours n'auront pas lieu le vendredi dans le stade mais le mercredi 1er septembre à partir de 16h00 au Bois de la Cambre. "Nous avons dû réserver un grand espace pour la sécurité, mais il fallait que cette zone soit plate pour être homologuée. Pour les deux concours, nous aurons aussi la chance d'avoir les deux podiums olympiques." (Belga)