Le premier set, très disputé, est finalement tombé dans l'escarcelle du droitier de Buenos Aires. L'Argentin, un peu plus entreprenant que son adversaire, a réussi un break blanc dans le 9e jeu avant de confirmer sur son service pour prendre les devants (6-4). Brooksby, issu des qualifications, n'a pas trouvé la solution face au solide jeu de l'Argentin. Le droitier de Sacramento, qui s'était révélé aux yeux du grand public à l'US Open en prenant un set au N.1 mondial Novak Djokovic en huitièmes de finale, a quelque peu lâché prise, voyant Schwartzman le breaker à deux reprises pour s'échapper à 4-0. Plus expérimenté que son adversaire, l'Argentin de 29 ans, quatre titres ATP au compteur, n'a jamais desserré l'étreinte, validant avec autorité son ticket pour sa 3e finale à Anvers. Il a perdu les deux premières, en 2016 et 2017, contre les Français Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga. Quasi inconnu il y a un an, lui qui occupait la 300e place mondiale à pareille époque, Jenson Brooksby quitte malgré tout Anvers avec un billet pour les NextGen Finals, le Masters de fin de saison qui rassemble à Milan (9-13 novembre) les huit meilleurs joueurs de moins de 22 ans. (Belga)

Le premier set, très disputé, est finalement tombé dans l'escarcelle du droitier de Buenos Aires. L'Argentin, un peu plus entreprenant que son adversaire, a réussi un break blanc dans le 9e jeu avant de confirmer sur son service pour prendre les devants (6-4). Brooksby, issu des qualifications, n'a pas trouvé la solution face au solide jeu de l'Argentin. Le droitier de Sacramento, qui s'était révélé aux yeux du grand public à l'US Open en prenant un set au N.1 mondial Novak Djokovic en huitièmes de finale, a quelque peu lâché prise, voyant Schwartzman le breaker à deux reprises pour s'échapper à 4-0. Plus expérimenté que son adversaire, l'Argentin de 29 ans, quatre titres ATP au compteur, n'a jamais desserré l'étreinte, validant avec autorité son ticket pour sa 3e finale à Anvers. Il a perdu les deux premières, en 2016 et 2017, contre les Français Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga. Quasi inconnu il y a un an, lui qui occupait la 300e place mondiale à pareille époque, Jenson Brooksby quitte malgré tout Anvers avec un billet pour les NextGen Finals, le Masters de fin de saison qui rassemble à Milan (9-13 novembre) les huit meilleurs joueurs de moins de 22 ans. (Belga)