Le départ des 24 Heures du Mans a été donné ce samedi à 16 heures. Au classement général, le premier quart d'épreuve a été dominé par les deux Toyota, la n°7 de Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria Lopez (G-B/Jap/Arg) devançant la n°8 de Sébastien Buemi/Ryo Hirakawa/Brendon Hartley (Sui/Jap/N-Z) de 7 secondes. La Glickenhaus de Luis Felipe Derani/Olivier Pla/Romain Dumas (Bré/Fra/Fra) occupe la troisième place à 2min43sec. Du côté belge, Laurens Vanthoor est celui qui s'en tire le mieux avec la 2e place du GTE-Pro à 29sec de la Corvette de tête. En LMP2, l'Oreca WRT de Dries Vanthoor est 10e à un tour de la tête. Les deux autres voitures de l'équipe belge ont été ralenties par un accrochage lors du premier tour. Quant à Jean Glorieux (Oreca DKR), il est 19e en LMP2 et 3e de la sous-catégorie Pro-Am. En GTE-Am, Alessio Picariello (Porsche) est en 5e position alors que Jan Heylen (Porsche) est 11e. Début de course difficile pour Sarah Bovy (Ferrari) qui est 13e après une crevaison et un accrochage avec un prototype. Aucun abandon n'est à signaler après 6 heures de course. (Belga)

Le départ des 24 Heures du Mans a été donné ce samedi à 16 heures. Au classement général, le premier quart d'épreuve a été dominé par les deux Toyota, la n°7 de Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria Lopez (G-B/Jap/Arg) devançant la n°8 de Sébastien Buemi/Ryo Hirakawa/Brendon Hartley (Sui/Jap/N-Z) de 7 secondes. La Glickenhaus de Luis Felipe Derani/Olivier Pla/Romain Dumas (Bré/Fra/Fra) occupe la troisième place à 2min43sec. Du côté belge, Laurens Vanthoor est celui qui s'en tire le mieux avec la 2e place du GTE-Pro à 29sec de la Corvette de tête. En LMP2, l'Oreca WRT de Dries Vanthoor est 10e à un tour de la tête. Les deux autres voitures de l'équipe belge ont été ralenties par un accrochage lors du premier tour. Quant à Jean Glorieux (Oreca DKR), il est 19e en LMP2 et 3e de la sous-catégorie Pro-Am. En GTE-Am, Alessio Picariello (Porsche) est en 5e position alors que Jan Heylen (Porsche) est 11e. Début de course difficile pour Sarah Bovy (Ferrari) qui est 13e après une crevaison et un accrochage avec un prototype. Aucun abandon n'est à signaler après 6 heures de course. (Belga)