Toyota a confirmé ce jeudi soir sa pole provisoire lors de la deuxième séance de qualifications au 24 Heures du Mans, dernière manche de la Super Saison 2018/2019 du Championnat du Monde d'endurance (WEC). Déjà la plus véloce lors de la Q1 mercredi soir, la Toyota N.7 de Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria Lopez (G-B/Jap/Arg) a remis le couvert en Q2 en signant un chrono de 3:15.497, soit 4 dixièmes de mieux que sa voiture soeur, la N.8 de Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Fernando Alonso (Sui/Jap/Esp). Les deux nippones ont devancé la BR1-AER de Stoffel Vandoorne, associé aux Russes Mikhail Aleshin et Vitaly Petrov. Dans la catégorie GTE-Pro, la Porsche de Laurens Vanthoor/Kevin Estre/Michael Christensen (Bel/Fra/Dan) a attendu le dernier quart d'heure pour signer le meilleur temps en 3:49.388. Au classement combiné, la N.92 est en pole provisoire devant la Chevrolet Corvette C7.R de Jan Magnussen/Antonio Garcia/Mike Rockenfeller (Dan/Esp/All). L'Aston Martin Vantage AMR de Maxime Martin/Alexander Lynn/Jonathan Adam (Bel/G-B/G-B) est pour l'instant 6e. La troisième et dernière séance qualificative débute jeudi soir sur le coup de 22 heures. . (Belga)