En tournant en 3:23.900, Kobayashi a frappé fort lors de l'Hyperpole ce jeudi soir, devançant d'à peine moins de trois dixièmes son équipier chez Toyota, le Néo-Zélandais Brendon Hartley. L'Alpine du Français Nicolas Lapierre a signé le 3e temps devant les deux Glickenhaus des Français Olivier Pla et Romain Dumas. En GTE-Pro, le Limbourgeois Dries Vanthoor (Porsche) a signé la pole position en 3:46.882 et a devancé la Ferrari du Brésilien Daniel Serra et la Corvette du Britannique Nick Tandy. En LMP2, le Portugais Antonio Felix Da Costa (Oreca-Gibson Jota) a été le plus rapide, juste devant l'Oreca de l'équipe belge WRT pilotée par le Suisse Louis Delétraz. Le Français Julien Andlauer (Porsche) a réalisé la pole en GTE-Am. La séance a été interrompue à une reprise en raison de la sortie du Français Kévin Estre (Porsche). Le départ des 24 Heures du Mans sera donné samedi à 16h00. (Belga)

En tournant en 3:23.900, Kobayashi a frappé fort lors de l'Hyperpole ce jeudi soir, devançant d'à peine moins de trois dixièmes son équipier chez Toyota, le Néo-Zélandais Brendon Hartley. L'Alpine du Français Nicolas Lapierre a signé le 3e temps devant les deux Glickenhaus des Français Olivier Pla et Romain Dumas. En GTE-Pro, le Limbourgeois Dries Vanthoor (Porsche) a signé la pole position en 3:46.882 et a devancé la Ferrari du Brésilien Daniel Serra et la Corvette du Britannique Nick Tandy. En LMP2, le Portugais Antonio Felix Da Costa (Oreca-Gibson Jota) a été le plus rapide, juste devant l'Oreca de l'équipe belge WRT pilotée par le Suisse Louis Delétraz. Le Français Julien Andlauer (Porsche) a réalisé la pole en GTE-Am. La séance a été interrompue à une reprise en raison de la sortie du Français Kévin Estre (Porsche). Le départ des 24 Heures du Mans sera donné samedi à 16h00. (Belga)