Ce vendredi, chaque pilote a eu droit à deux tours chronométrés lors de la Super Pole de la 74e édition des 24 Heures de Spa-Francorchamps. Et le record du circuit en GT3 a été battu avec la pole position de l'Italien Andrea Caldarelli (Lamborghini Huracan #6) en 2:16.221. C'est la première fois que Lamborghini signe la pole aux 24 Heures dans l'ère GT3. Il a devancé le Suisse Rafaelle Marciello (Mercedes-AMG #88) pour un dixième et l'Autrichien Klaus Bachler (Porsche 911 GT3 R #54) pour deux dixièmes. L'Allemand Luca Stolz (Mercedes-AMG #2) et l'Italien Mirko Bortolotti (Lamborghini Huracan #63) complètent le top 5. Les deux pilotes belges ayant participé à cette Super Pole n'ont pas été en réussite puisque Dries Vanthoor (Audi R8 LMS #32) a signé le 15e temps en 2:17.061 alors que Maxime Martin (Aston Martin Vantage #95) a signé le 17e chrono en 2:17.710. Les 17 premiers se tiennent en une seconde à peine. Le départ de la course sera donné ce samedi à 16h45. (Belga)

Ce vendredi, chaque pilote a eu droit à deux tours chronométrés lors de la Super Pole de la 74e édition des 24 Heures de Spa-Francorchamps. Et le record du circuit en GT3 a été battu avec la pole position de l'Italien Andrea Caldarelli (Lamborghini Huracan #6) en 2:16.221. C'est la première fois que Lamborghini signe la pole aux 24 Heures dans l'ère GT3. Il a devancé le Suisse Rafaelle Marciello (Mercedes-AMG #88) pour un dixième et l'Autrichien Klaus Bachler (Porsche 911 GT3 R #54) pour deux dixièmes. L'Allemand Luca Stolz (Mercedes-AMG #2) et l'Italien Mirko Bortolotti (Lamborghini Huracan #63) complètent le top 5. Les deux pilotes belges ayant participé à cette Super Pole n'ont pas été en réussite puisque Dries Vanthoor (Audi R8 LMS #32) a signé le 15e temps en 2:17.061 alors que Maxime Martin (Aston Martin Vantage #95) a signé le 17e chrono en 2:17.710. Les 17 premiers se tiennent en une seconde à peine. Le départ de la course sera donné ce samedi à 16h45. (Belga)