Chez les dames, comme l'an dernier, la victoire est revenue à Manuela Soccol en 1h13:51. Soccol a devancé Hélène Depoorter, 2e en 1h16:25. La Béninoise Kabiratou Nassam Alassani, 3e, complète le podium en 1h16:45. Abdelhadi El Hachimi va à présent suivre un stage en altitude pour préparer le marathon de Gold Coast en Australie où il jouera, le 3 juillet prochain, sa dernière carte pour une qualification en vue des Jeux Olympiques de Rio (5-21 août). L'athlète du SMAC namurois, entraîné par André Mahy, devra, pour entrer dans le trio des athlètes qualifiés, courir plus vite que 2h12:51, chrono réalisé le 27 septembre 2015 au marathon de Berlin par Florent Caelen (RCFL). Ce jour-là, à Berlin, El Hachimi a vu deux autres marathoniens faire mieux que ses 2h13:10 du marathon de Hambourg le 17 avril 2015: Willem Van Schuerbeeck (VAC) et Koen Naert (RESC), qui avaient respectivement couru en 2h12:49 et 2h10:31. (Belga)

Chez les dames, comme l'an dernier, la victoire est revenue à Manuela Soccol en 1h13:51. Soccol a devancé Hélène Depoorter, 2e en 1h16:25. La Béninoise Kabiratou Nassam Alassani, 3e, complète le podium en 1h16:45. Abdelhadi El Hachimi va à présent suivre un stage en altitude pour préparer le marathon de Gold Coast en Australie où il jouera, le 3 juillet prochain, sa dernière carte pour une qualification en vue des Jeux Olympiques de Rio (5-21 août). L'athlète du SMAC namurois, entraîné par André Mahy, devra, pour entrer dans le trio des athlètes qualifiés, courir plus vite que 2h12:51, chrono réalisé le 27 septembre 2015 au marathon de Berlin par Florent Caelen (RCFL). Ce jour-là, à Berlin, El Hachimi a vu deux autres marathoniens faire mieux que ses 2h13:10 du marathon de Hambourg le 17 avril 2015: Willem Van Schuerbeeck (VAC) et Koen Naert (RESC), qui avaient respectivement couru en 2h12:49 et 2h10:31. (Belga)